Un ex-délégué CNE se fait entendre avec son mobil-home

©Tim Dirven

Laurent Vanhaelen ne manque pas d’imagination. L’ex-délégué syndical CNE d’Econocom a entamé une action peu banale. Licencié durant l’été après 19 ans de travail au sein de la société, il a installé sur le parking de son ancien employeur un vieux mobil-home qu’il présente sur le ton de l’ironie comme "son nouveau bureau", explique-t-il à nos confrères du Tijd. Il sert des cafés et jus d’orange à ses anciens collègues et tente de les inciter à se porter candidats à sa succession à la tête du syndicat. S’il est là, c’est aussi car il s’inquiète de la situation chez son ancien employeur. Selon lui, une vente d’Econocom serait en train de se préparer. Le président Jean-Louis Bouchard aurait, selon lui, formé un groupe de 58 collaborateurs afin de les préparer à la vente de l’entreprise IT.L’information est toutefois démentie par le groupe. Ce dernier explique que Fifty Eight est une société de consultance en transformation numérique mais qui ne travaille pas à la vente d’Econocom.

Lire également

Publicité
Publicité