Venise inondée, la place Saint-Marc fermée

Ce vendredi 15 novembre, es autorités de Venise ont interdit l'accès à la place Saint-Marc, toujours inondée suite à la haute marée du 13 novembre. ©AFP

La Cité des Doges a été dévastée, mercredi, par la pire marée haute en cinquante-trois ans. Un nouvel épisode extrême est annoncé ce vendredi. Par sécurité, l'accès à la place Saint-Marc a été fermé.

La ville des amoureux devrait connaître un nouveau et périlleux pic de marée haute ce vendredi, trois jours après avoir été dévastée par des inondations record. Dans la séquence actuelle de marées, l'"acqua alta", comme on la surnomme, va atteindre ce vendredi 1,50 mètre, selon le Centre de surveillance de la mairie. De fortes averses et du vent sont annoncés sur toute la région.

À la mi-journée, le maire de Venise Luigi Brugnaro a donc ordonné la fermeture de la célèbre place Saint-Marc. "Je suis dans l'obligation de fermer la place Saint-Marc pour épargner aux citoyens de Venise tout risque sanitaire, un désastre", a affirmé le maire.

Mardi soir, la ville a connu sa pire marée haute en 53 ans. L'eau a envahi les églises, commerces, musées et hôtels de ce joyau classé au patrimoine mondial. Les 50.000 habitants du centre historique ont profité jeudi d'une embellie pour tenter d'effacer les traces d'inondations dans leurs logements ou de faire sécher le contenu de leurs échoppes.

Des employés du Gritti Palace protègent des meubles du bâtiment. ©AFP
Des habitants entrain de nettoyer le hall de la Basilique Saint-Marc. ©AFP
Une marée haute d'une ampleur sans précédent en plus d'un demi-siècle s'est abattue sur Venise. ©AFP
Nuit et jour, des policiers patrouilles sur la place Saint-Marc pour sécuriser les lieux et empêcher le public d'y accéder. ©AFP
Une marée haute d'une ampleur sans précédent en plus d'un demi-siècle s'est abattue sur Venise. ©AFP
Certains bateaux-taxis se sont retrouvés sur les trottoirs de la ville lors de la décrue. ©AFP
La place Saint-Marc sous les eaux depuis mercredi 13 novembre. ©AFP
Les dégâts sont d'ores et déjà chiffrés à "des centaines de millions d'euros". Des évaluations plus précises sont attendues. ©AFP
Sur la place Saint-Marc, l'eau a atteint près d'1,50 mètre de hauteur. ©REUTERS
Un homme dans les rues de Venise juste après l'épisode de l'"acqua alta". ©REUTERS

Des centaines de millions d'euros de dégâts

Les dégâts sont d'ores et déjà chiffrés à des centaines de millions d'euros. Des évaluations plus précises sont attendues. En attendant, un décret permettra immédiatement de verser "5.000 euros pour les particuliers et 20.000 euros pour les commerces".

Un comité spécial sur Venise se réunira aussi le 26 novembre pour "discuter de la gestion générale des problèmes", dont un plan de contournement du centre historique pour les paquebots de croisière et le méga-projet Moïse de digues censées protéger la lagune.

Lire également

Publicité
Publicité