L'hommage à l'ami Pierrot

©BELGAIMAGE

Les Francofolies, du 20 au 23 juillet, accueilleront Renaud et De Palmas, mais rendront aussi hommage à Pierre Rapsat. Jean-François Maljean sera de la partie.

Déjà 15 ans. C’est en 2002 que Pierre Rapsat s’est éteint à l’âge de 53 ans dans sa bonne ville de Verviers. Cette année, les Francofolies rendront hommage à celui qui, on l’oublie parfois, fut aussi l’un des fondateurs du festival spadois.

Jean-François Maljean, ancien compagnon de scène, pendant une quinzaine d’années, de "Pierrot", ne pouvait être que de la partie. Le pianiste claviériste, Verviétois d’origine, vient de sortir un album joliment intitulé "Entre rêves et illusions", référence directe à des chansons de Rapsat. "En réalisant cet album, j’ai été frappé par la richesse mélodique et harmonique de l’œuvre de Pierre. Il est pour moi un merveilleux compositeur. Les versions piano solo de ses chansons peuvent être assimilées à des petites pièces classiques, des sortes de sonates. C’est d’ailleurs pourquoi j’ai décidé d’en publier les partitions", nous confie celui qui allie une formation académique classique à un perfectionnement au prestigieux Berklee College of Music de Boston.

Maljean propose des versions au piano de chansons couvrant différentes époques de la carrière de Rapsat, de l’indémodable "Judy & Cie" à cette sorte d’hymne qu’est devenu "Ensemble". Mais il y ajoute aussi une touche chantée, avec un morceau inédit de Pierre, écrit juste avant son décès et qui traînait toujours dans un tiroir. "Le plaisir des yeux" est chanté en duo avec Céléna Tornabene (du duo Céléna-Sophia), avec à la clé un séduisant clip vidéo, tourné à Paris, qui n’est pas sans évoquer l’univers du film "Le fabuleux destin d’Amélie Poulain". "Pierre était un grand cinéphile. On parlait souvent de cinéma après les répétitions. Plusieurs de ses morceaux font d’ailleurs référence au 7e art."

Jean-François Maljean interprète Rapsat au piano

C’est cette composition inédite que Maljean va interpréter à Spa le 21 juillet, lors de l’hommage rendu à Rapsat par l’ensemble Solaris, qui mêle une chorale et un orchestre à cordes à un groupe de rock. Ceci en première partie de Renaud sur la scène… Pierre Rapsat.

Dans un premier temps, Maljean devait se produire, le 23 juillet, au village Francofou avec le groupe Brasero, qui réunira différents artistes ayant partagé la scène avec Pierre Rapsat, dont Christian Willems, les autres 50% du sympathique duo "Maljean-Willems" dans les années 80. Mais il a finalement dû annuler en raison d’un engagement important pour un show sur une télé chinoise. Car oui, le Verviétois est une star en Chine, depuis les années 90. Il y est connu sous le nom de "Shang Malong" (ce qui ressemble phonétiquement en chinois à Jean Maljean). Il y enchaîne les tournées, les shows TV, les albums et les compositions de musiques de film. Pour le pavillon belge de l’Expo universelle de Shanghai 2010, il avait composé "Our Song", chanté avec Shang Wenjie, le début d’une collaboration étroite avec celle qu’on surnomme là-bas la "Lady Gaga" chinoise. Rien que cela…

"Quand j’étais gamin, je voulais être explorateur. C’est ce qui explique sans doute mon parcours international aujourd’hui. Pierre, lui, était davantage casanier. Il aimait être proche des siens. Je l’ai d’ailleurs poussé à aller se produire au Québec."

Avec Jacques Stotzem

Sur le CD d’hommage, Jean-François Maljean se fait aussi accompagner par Jacques Stotzem et sa guitare magique sur "Goodbye Mr Fender". Stotzem, un autre natif de Verviers… Comme si cette ville constituait un terreau inépuisable de musiciens de talent. À l’instar de Maljean, Jacques Stotzem fait partie de ces musiciens belges davantage reconnus à l’étranger que dans leur propre pays. "Jacques part précisément en Chine pour une tournée. Comme je serai à Pékin, j’espère bien le croiser. C’est vrai, Verviers a vu éclore pas mal de talents. Par le passé, c’était une ville assez riche. Les parents mettaient leurs enfants au Conservatoire. Musicalement, la ville a également toujours été active. Je compare cela un peu au Brabant wallon d’où proviennent aujourd’hui de nombreux artistes et groupes", souligne Maljean.

©DOC

Actuellement, son album "Entre rêves et illusions" se retrouve dans le top 5 de l’Ultratop des meilleures ventes d’artistes belges. Et "Le plaisir des yeux" est régulièrement diffusé sur Radio 2 en Flandre. Mais curieusement, la chanson est absente des "playlists" des radios francophones. Comprenne qui pourra…

Vendredi 21 juillet à 20 heures à Spa: Solaris chante Rapsat.

Dimanche 23 juillet à 18 h30 au village Francofou: Brasero & ses passagers d’un soir. Hommage à Pierre Rapsat.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content