chronique

The Handsome Family, "le secret le mieux gardé des USA"

Baptisé par certains "le secret le mieux gardé des Etats-Unis", même si l’une de leurs chansons sert de générique à la série "True Detective", The Handsome Family est un couple à la scène comme à la ville, ou plutôt dans ce milieu rural un peu torve qu’ils décrivent sur une musique country hantée…

The Handsome Family entonne ballades country chantées avec une réverbération gospel par les époux Sparks (rien à voir avec le duo pop des années 80) depuis leur studio garage au Nouveau-Mexique. Et c’est vrai qu’en écoutant le 14e album de Brett et Rennie, on s’imagine facilement chevaucher dans le désert du même Etat, au travers de grands totems de pierre que la nature y a façonnés. Une country spacieuse, avec des voix parfois diaphanes, souvent profondes, qui s’accompagne parfois de trompette, de violon ou de scie musicale. Des timbres d’eau claire, une solennité étrange, une ferveur presque religieuse, qui content des histoires de petites villes du coin, où le mal sourd entre les pierres écrasées par le soleil immense.

The Handsome Family

En concert ce mercredi 15 février au Botanique à 20h.

www.botanique.be. Dernier album: "Unseen" (Loose).

Vous semblez aimer beaucoup les cloches, qu’on trouve souvent dans votre country habitée…
Brett J’aime les cloches, leur son, et particulièrement les cloches tubulaires qu’on retrouve dans le son de la Tamla Motown. Je n’arrive pas à croire que les Beatles n’utilisaient pas de cloches. C’est étrange, car les cloches ont des "séries harmoniques" différentes des cordes, par exemple. Même Metallica utilise des cloches. Tout dépend de leur forme. Par contre, la cloche tubulaire a une série harmonique similaire aux cordes

 

Cela rappelle l’ambiance des westerns spaghetti de Sergio Leone?
Brett Oui, Nino Rotta aime faire la cloche (rires). Il imite un duel dans la grand-rue, entre Clint Eastwood et Lee Van Cleef…

Votre écriture est plutôt gothique, alors que votre musique est plutôt country, c’est contradictoire…
Rennie J’aime la contradiction, j’imagine. Nous sommes tous deux intéressés par la musique rurale, intemporelle. Toutes ces chansons folk ont cette sorte de côté effrayant en elles que les chansons modernes n’ont pas.

The Handsome Family - "Far From Any Road"

Avec chez vous, tout de même, une touche d’humour noir?
Brett Oui, c’est souvent grave, mais c’est toujours spirituel et pas morbide. Un peu comme les peintures de Casper Friedrich. Tout tourne mal dans ses peintures, mais en regardant bien, c’est émouvant.

Rennie Elles vous donnent envie de penser que la nature entière est en connexion avec vous, alors qu’en fait la nature vous ignore. C’est un mensonge, une façon dont nous voulons voir le monde.

Comment expliquez-vous le manque de succès de la country en Europe?
Rennie Peut-être une question d’imaginaire. L’américain ne correspondant pas à celui qu’on trouve en Europe: cette idée de frontière de liberté, d’invidualité, être seul dans une maison de bois avec un fusil… C’est une sorte de rêve américain (elle rit).

Pourquoi intégrez-vous des figures historiques comme Tesla ou Nathalie Wood dans vos histoires?
Rennie Ils ont vécu des existences intéressantes à raconter. La vie des gens résulte parfois en de bonnes chansons. En ce qui concerne Nathalie Wood, il y a une sorte d’ironie: elle qui était si obsédée par l’eau… elle avait raison de s’en méfier! Quant à Tesla, il fut toujours très malheureux toute sa vie: il perdit toute sa fortune et ne fut jamais reconnu pour ses inventions de son vivant…

Brett C’était une sorte de dandy urbain…

Des timbres d’eau claire, une solennité étrange, une ferveur presque religieuse, qui content des histoires de petites villes où le mal sourd entre les pierres écrasées par le soleil immense...

Rennie À la fin de sa vie, il s’est intéressé aux pigeons: sans doute, la période la plus heureuse de son existence… Mais, dans le cas de Tesla, c’est surtout l’époque où il vécut qui nous intéresse. Une période où la science avait quelque chose de magique et ne s’éloignait pas trop de la nature.

Brett Oui, il est intéressant de constater qu’on trouve plus de chansons écrites sur le naufrage du "Titanic" que sur le 11 septembre. Personne ne savait comment vivre avec ce naufrage. C’était un signe que la fin était proche.

Rennie Oooh… mais ce genre de discours est toujours très populaire aux Etats-Unis…

On y est toujours aussi impatient de voir la fin arriver (rire… jaune).

Jouissez-vous de la reconnaissance de rockers connus comme Robert Plant ou ZZ Top. Vous connaissent-ils?
Non. Mais il y a tout de même une star qui nous apprécie: et pour cause, elle se nomme Ringo Starr! Il a envoyé un de ses assistants chez notre label londonien, afin d’acquérir tous nos albums. Dans un talk-show où l’animateur lui demandait ce qu’il écoutait, Ringo a répondu: "The Handsome Family est mon groupe favori." L’autre type connu – et quand je l’ai appris, je suis vraiment tombé de ma chaise –, c’est Bruce Springsteen qui, paraît-il, est grand fan. Il a notamment diffusé nos chansons dans une émission de radio qu’il a lui-même animée. Il faut savoir que Springsteen achète toujours ses disques dans un magasin connu du New Jersey. Ce magasin a envoyé un e-mail à mon label, précisant qu’il avait commandé notre album "Last Days of Wonder". Et puis, dans un article qui détaillait ce qu’on trouvait sur l’ipod de Springsteen, il se trouve que "Through the Trees", notre troisième album, s’y trouvait repris. Ça m’a vraiment soufflé.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content