Publicité
Publicité

Un Frenchie "so british"

Le chef français Vincent Dumestre revisite deux tubes d’Henry Purcell mais, surtout, exhume l’ode funèbre que lui composa son contemporain Jeremiah Clarke en 1695. Poignant.