Publicité
Publicité
plan large

"Certains restaurants n'hésitent pas à aller piquer le chef du voisin"

Le tourisme est en pleine reprise. Très bien, mais dispose-t-il de suffisamment de personnel pour assurer le service? Dans la plupart des secteurs, si l'on admet l'existence de "tensions", on se refuse à parler de pénurie. En cuisine, par contre, c'est autre chose. La chasse est ouverte.