1

Till Janczukowicz, apôtre numérique de la musique classique

©IDAGIO

Pianiste, journaliste, manager d’artistes et concepteur de tournées. Till Janczukowicz a eu plusieurs vies avant d’inventer Idagio, un service de streaming de musique classique, qui vient de lever 8 millions d’euros.

Un jour, Till Janczukowicz se demanda si continuer sa longue carrière de manager musical pourrait contribuer à aider ceux et celles qui sont réellement intéressés par la musique classique, à savoir les musiciens et leur public. Et comme ce quinquagénaire passionné répondit à sa question par la négative, il fonda en 2015 Idagio, sorte de Spotify de la musique classique. Ce service payant propose actuellement 140.000 compositions et rémunère les détenteurs de droits sur la base de la lecture par seconde.

La start-up allemande vient de lever 8 millions d’euros auprès d’un consortium réunissant des venture capitalists et un certain nombre de business angels. Selon son fondateur, la musique classique ne bénéficiait pas jusqu’à présent de l’essor des services de streaming musical. "Les critères de recherche comme le compositeur, l’orchestre, le soliste… qui sont pourtant inhérents à la musique classique, sont absents de la structure des méta-data des services de streaming à portée générale", explique-t-il.

Le profil
Le profil
  • Né en 1967, Till Janczukowicz débute sa carrière comme pianiste et journaliste musical.
  • Au début des années 90, il embrasse une carrière de manager d’artistes classiques.
  • Il organise également des tournées européennes pour le Metropolitan Opera.
  • Il fonde la société Vermont Classics en 2011 et le site de streaming musical Idagio quatre ans plus tard.

Conséquence directe: les musiciens classiques et leurs compositions sont difficiles, voire impossibles à trouver. Idagio est né pour répondre à ce problème en utilisant la technologie du streaming pour rendre l’expérience de la musique classique plus simple, plus facile et accessible à tout le monde.

Manager d’artistes

Avant d’être entrepreneur, Till Janczukowicz a débuté sa carrière comme pianiste et journaliste. Il a contribué à différents journaux et programmes radio. Au début des années 90, il embrasse une carrière de manager musical en rejoignant le Schleswig Holstein Music Festival en tant que directeur des masters classes. Il y travaille avec différents professeurs et artistes comme Murray Perahia Christa Ludwig et l’Alban Berg Quartet.

Avec le jazzman américain Bob Brookmeyer, il fonde l’ensemble le New Art Orchestra qui mettra en avant des artistes comme Clark Terry, Gerry Mulligan et Randy Brecker. Employé depuis 1996 chez Columbia Artists Management, il sera à la manœuvre lors de l’établissement de leur bureau européen à Berlin en 2000 qu’il dirigera pendant 11 ans. Parmi ses clients les plus renommés, on citera Seiji Ozawa, André Previn, Christian Thielemann et Peter Ruzicka ainsi que des pianistes célèbres comme Ivo Pogorelich et Arcadi Volodos.

Directeur de tournées

Till Janczukowicz a également organisé plusieurs tournées européennes pour des institutions comme le Metropolitan Opera, le Bayreuther Festspiele, le Royal Concertgebouw Orchestra Amsterdam, l’Oslo Philharmonic Orchestra et le Vienna State Opera. En 2008, en collaboration avec les Emirats arabes unis, il inaugure le Abu Dhabi Classics dont il est le directeur exécutif et artistique.

Trois plus tard, il fonde la société Vermont Classics qui est active dans tous les secteurs de la musique classique, de la production au management de solistes et de chefs d’orchestre en passant par le conseil stratégique au personne ou aux institutions. À partir de cette date, il prend conscience des défis de la numérisation, reconnaît et identifie le potentiel de changement dans le monde de la musique classique et fonde Idagio.

Concert papal

En 2005, Till Janczukowicz réalise le premier concert pour le pape Benoît XVI au Vatican. Il s’agit d’une coproduction avec Unitel et ARD, disponible sur CD et DVD.

Hymne

Pour la Coupe du monde de football en 2014, il produit une conception sonore contemporaine de l’hymne officiel et arrange la performance de Placido Domingo à Berlin lors de la finale.

Lire également

Contenu sponsorisé

Partner content