Publicité
Publicité
Publicité

Quand les pouvoirs publics ouvrent la voie

La Green ICT (informatique verte) a un rôle-clé à remplir dans le développement durable. Car il n’est pas seulement possible de réduire sensiblement les émissions de CO2 au sein du secteur proprement dit : l’informatique et les télécommunications peuvent également être des instruments très utiles dans la réduction des émissions dans de nombreux autres secteurs. En tant qu’outil permettant de mettre en oeuvre une logistique plus rationnelle ou une politique de mobilité plus efficace, l’informatique permet de réduire considérablement les émissions de CO2. Un domaine dans lequel les pouvoirs publics peuvent donner le bon exemple, et combiner leur quête d’efficacité avec l’image d’innovateur écologique.