Publicité
Publicité

"La crise du coronavirus a rendu le marché de l’art plus transparent"

La crise sanitaire a poussé les clients fortunés à passer au crible non seulement leur portefeuille, mais aussi leur collection d’art. Cela a bien entendu eu un impact, mais les conseillers en art des banques privées et gestionnaires patrimoniaux ont également identifié de nouvelles tendances. "Aujourd’hui, ce sont surtout les millenials qui pensent à se constituer leur propre collection."