"J'ai voulu laisser passer la tempête"

Maxime Corteil ©Dieter Telemans

Rallye boursier | La première semaine, mouvementée, de notre concours est finie, l’occasion de faire le point avec l’un de nos participants vedettes. C’est le portefeuille encore peu rempli de Maxime Corteil qui passe sous la loupe.

"On peut affronter la brise, mais il vaut mieux s’affaler dans la tempête." La littérature peut parfois prodiguer de bons conseils aux investisseurs. En atteste la réaction de Maxime Corteil qui, face à la nette baisse des marchés financiers en début de semaine, a préféré démarrer au pas le Rallye Boursier. Son portefeuille virtuel ne comporte qu’une seule ligne pour l’instant: 3.000 euros dans l’action Mithra Pharmaceuticals  , investis depuis jeudi matin.

 

"Il est possible que durant le concours, j’adapte les poids en fonction de l’environnement boursier et l’évolution des différents secteurs dans lesquels je vais investir."
Maxime Corteil

Au moment d’écrire ces lignes, un ordre de 3.500 euros dans le fonds Sustainable Water Fund B était par ailleurs en attente. "Je me suis mis sur mes gardes vu les événements", reconnaît-il, tout en expliquant que ce n’était "pas le moment idéal pour se lancer". "J’ai voulu laisser passer la tempête". Le président du Dow Jones Club commence à connaître la musique car c’est le troisième concours du genre auquel il participe. Même s’il a été pris un peu de court cette fois-ci. "Je savais que le concours allait être challenging, mais là…"

Son choix pour la société Mithra est un choix de cœur. Maxime Corteil apprécie la diversité et l’innovation de ses produits. "Et en plus, c’est une entreprise liégeoise", souligne-t-il, lui qui étudie dans la Cité ardente. Il pointe également ses bons résultats, tant financiers que boursiers. Et ajoute que la société a beaucoup de projets à court et moyen terme, après avoir suivi une conférence de son CEO François Fornieri. Quant à la mise de 3.000 euros, il avoue que cela s’est fait un peu par hasard. "Mais comme je l’ai déjà expliqué, ma stratégie est de ne pas avoir trop de lignes dans mon portefeuille". Notre participant vedette compte le diversifier avec des positions plus importantes selon une analyse risque/rendement. "Il est possible que durant le concours, j’adapte les poids en fonction de l’environnement boursier et l’évolution des différents secteurs dans lesquels je vais investir".

 

Appliquer sa stratégie initiale à 100%

"J’ai remarqué que les marchés européens ont récemment connu un regain de forme et ont pris le dessus sur les marchés américains."
Maxime Corteil

Il s’est pour le moment cantonné aux marchés européens pour une question d’accès à l’information. "C’est plus facile de sentir la conjoncture quand on connaît les pays. (…) J’ai aussi remarqué que les marchés européens ont récemment connu un regain de forme et ont pris le dessus sur les marchés américains." Maxime Corteil a toutefois l’intention d’investir "plus tard" dans d’autres zones géographiques, principalement du côté de Wall Street. Il cite entre autres la société Texas Instruments  , qu’il suit depuis quelque temps et dans laquelle il a déjà investi virtuellement pour un précédent concours.

Ce qu’il compte faire les prochains jours? "Je vais pour l’instant rester sur ma stratégie initiale et essayer de l’appliquer à 100%." C’est-à-dire investir notamment dans des fonds ISR (investissement socialement responsable). Nouveauté par contre, il vise aussi un fonds large caps (grandes capitalisations boursières). "En théorie, elles surperforment sur les marchés financiers. Ce sont généralement des sociétés solides et leaders dans leur marché."

Côté actions, s’il ne veut plus s’intéresser à Burberry  ou LVMH  "pour diverses raisons", le président du Dow Jones Club reste focalisé sur les secteurs de la défense (il cite Airbus  ), de la biotechnologie, et de la technologie (avec des leaders comme Amazon  ou Facebook  , mais également dans des segments de niche comme Activision  ).

Classement (Situation jeudi soir)

1. Maxime Lacrosse + 0,29%

2. Régis Martinage — 0,18%

3. Maxime Corteil — 0,48%

3. Stéphane Wuille — 1,64%

Top 5 au classement général (Situation jeudi soir)

1. Jolo + 7,2%

2. BamBAm + 6,5%

3. Metman + 6,4%

4. Beurssnoeperke + 6,2%

5. Daan + 6,1%

Même si le Bel 20 a perdu 2% au cours de la première semaine du Rallye Boursier, certains participants ont déjà engrangé un rendement impressionnant, ce qui prouve une fois de plus que la Bourse est devenue une affaire de traders.

Le n°1 actuel des 14.168 participants est Jolo. Il a réussi à acheter Argenx et IBA à un prix avantageux. Mais son coup de maître fut clairement l’achat de la société spécialisée en zinc Nyrstar, lundi, à 0,82 euro, et revendue mercredi à 1,31 euro, soit une plus-value de 60% en deux jours. Les quatre autres participants du top 5 ont également eu la bonne idée d’acheter Nyrstar lorsque l’action a plongé lundi après un conseil de vente d’ING.

Une nouveauté intéressante par rapport à l’an dernier: les lecteurs ont accès aux ordres introduits par chaque participant (dans le classement, via l’historique d’ordres des participants). N’hésitez pas à en user et en abuser si vous êtes en manque d’inspiration.

L'avis du coach

Youry Huygen, analyste à l'investisseur

Qu’ils soient jeunes ou moins jeunes, tous les participants savent qu’il ne s’agit que d’un jeu. Ils peuvent se permettre des excès qu’ils éviteraient probablement dans leur vie réelle d’investisseur. De plus, la compétition se déroule sur dix semaines: au vu des turbulences qui secouent actuellement les marchés financiers, ce court délai augmente encore la pression.

Pour l’instant, le jeune Maxime Corteil reste (volontairement ou non) assez prudent. Il a dû penser: laissons passer les turbulences. Nous devrons donc être patients pour savoir si cette stratégie est payante. Vendredi matin, le portefeuille de notre étudiant ne comptait que deux positions: un fonds thématique sur l’eau et Mithra. Avec cette dernière, notre étudiant a opté d’emblée pour une action volatile. La veille, elle avait fait un bond de 8%. Il doit donc se méfier et être plus proactif que réactif. Cette entreprise fait de nombreuses annonces, un facteur très important dans le secteur des soins de santé.

La compétition n’a démarré que depuis une semaine, et la semaine dernière, Maxime a déclaré dans une interview à la rédaction qu’il s’intéressait aux actions technologiques comme Amazon, Alibaba et Facebook. Vendredi, il a en effet placé des ordres pour deux autres entreprises technologiques, Microsoft et Activison Blizzard. Cette dernière action a beaucoup baissé ces dernières semaines après que le producteur de jeux a publié des estimations de résultats plutôt décevantes. C’est donc un pari risqué, qui mise peut-être sur une reprise technique des cours.

L’autre Maxime n’a encore pris aucune position, contrairement aux deux autres participants Stéphane et Régis, qui se sont montrés plus actifs. Il est frappant de constater que Maxime (Corteil) n’a jusqu’à présent pas répondu (correctement) aux questions du quiz, qui pourraient pourtant lui rapporter un rendement supplémentaire (comparable à un dividende, mais non taxé). C’est peut-être dû à sa vie trépidante d’étudiant. Allez, Maxime, ne passez pas à côté de cette occasion d’augmenter votre rendement.

Publicité
Publicité