Les journalistes à l'origine de l'enquête Veviba au Kosovo menacés de mort

©BELGA

Le Kosovo, c'est là d'où est parti l'ensemble du scandale Veviba. Ce sont des journalistes locaux qui ont remonté la filière pour dévoiler le nom de la société importatrice de la viande controversée, la société Euro-IDA. Remonté, son patron a menacé de mort les journalistes, qui font appel à la justice.

Le dirigeant d'Euro-IDA, la société cliente de Veviba au Kosovo, a menacé de mort les journalistes qui ont mis au jour sa filière d'importation de viande périmée. C'est une information rapportée par la RTBF ce mardi.

"Je vais vous mettre en morceaux avec une hache, je vais vous massacrer. Retenez ce que je dis, je vais prendre la kalachnikov et je vais tous vous buter". C'est en ces termes que le patron de l'entreprise Euro-IDA a proféré des menaces par téléphone aux journalistes du site d'information Insajderi, à l'origine de l'enquête sur la filière d'importation de viande avariée. Ces derniers ont réagi en faisant appel à la justice.

La commission Santé et Economie se penchera aujourd'hui sur le rapport de l'Afsca concernant le dossier Veviba, que la Justice lui a transmis.

Lire également

Publicité
Publicité