1

Le bilan de l'attaque dans le Sinaï atteint 235 morts

©EPA

235 personnes ont été tuées et 125 ont été blessées dans une attaque à la bombe dans une mosquée du nord du Sinaï en l'Egypte.

Une attaque à la bombe a fait au moins 235 morts dans la mosquée Al Rawdah à Bir al-Abed dans le nord du Sinaï en Egypte, selon la télévision d'État. Des témoins ont ainsi indiqué avoir vu des ambulances évacuer les blessés vers les hôpitaux les plus proches. Le nombre de 125 blessés est avancé.

©Mediafin

L'explosion s'est produite au moment de la prière de la mi-journée. Des hommes armés ont fait sauter une bombe et ouvert le feu sur les fidèles à l'intérieur de la mosquée.

Le Président Abdel Fattah al Sisi a convoqué dans l'urgence une réunion de sécurité, rapporte la télévision nationale. Le gouvernement a décrété trois jours de deuil national.

Les forces de sécurités égyptiennes luttent dans la région contre l'Etat islamique. Des centaines de policiers et de militaires ont déjà été tués. Les combats se sont par ailleurs intensifiés ces trois dernières années.   

Les cibles privilégiées des terroristes sont les forces de sécurité mais aussi les églises catholiques égyptiennes. L'attaque de la mosquée, qui n'a pour l'heure pas été revendiquée, est l'attentat le plus sanglant dans l'histoire récente de l'Egypte.

©EPA

Le président américain Donald Trump a qualifié l'attaque de "horrible et lâche". "Le monde ne peut pas tolérer le terrorisme, nous devons vaincre militairement (les terroristes) et discréditer l'idéologie extrémiste qui forme la base de leur existence", a-t-il poursuivi dans un tweet.

Raids de représailles

L'armée égyptienne a lancé des raids de représailles dans le nord du Sinaï. Les frappes aériennes se concentrent sur plusieurs zones montagneuses autour de la commune de Bir al Abed, où l'attaque s'est produite et où les insurgés islamistes se retrancheraient.

Lire également

Contenu sponsorisé

Partner content