Publicité
Publicité

"L'anglais doit être une langue officielle à Bruxelles"

Pascal Smet, ministre flamand de l'enseignement ©Photo News

C'est l'avis de Pascal Smet, ministre flamand de l'Enseignement, qui estime que c'est une condition indispensable si Bruxelles veut prétendre au statut de ville internationale.

En début d'année, Pascal Smet avait déjà déclaré qu'il était favorable à l'introduction de l'anglais comme langue officielle à Bruxelles. Aujourd'hui, il récidive : "si Bruxelles veut être une ville internationale, l'anglais doit devenir une langue officielle", a-t-il déclaré au site d'informations EurActiv.

Le ministre s'est exprimé à l'occasion du lancement du plan Marnix, un projet qui promeut l'apprentissage de plusieurs langues à Bruxelles. Il met principalement l'accent sur le français, le néerlandais et l'anglais. Un bon plan de départ, selon Pascal Smet, mais qui pourrait être poussé plus loin en faisant de l'anglais une langue officielle à Bruxelles.

Une étude menée par la VUB met en évidence que l'utilisation de l'anglais dans la capitale se détériore. Et c'est pareil pour le néerlandais et le français. A l'inverse, l'utilisation de l'arabe par la population est en augmentation : de 6,6% en 2006 à 17,9% aujourd'hui.

Pour Pascal Smet, le fait que de plus en plus de personnes parlent l'arabe n'est pas un problème. "Mais je voudrais que toutes les personnes qui vivent à Bruxelles parlent au moins une langue commune. Cela pourrait être l'anglais", a-t-il expliqué.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés