Publicité
Publicité

La justice impose la modification des routes de survol au nord de Bruxelles

5 communes de la périphérie nord avaient saisi la justice pour dénoncer le plan de répartition des vols concocté par le fédéral. Les communes flamandes, appuyées par leur gouvernement régional, jugeaient le plan inéquitable. Le gouvernement fédéral a maintenant 90 semaines pour rectifier le tir sinon il devra payer une astreinte de 50.000 euros par infraction.