Le quartier du Palais de justice redessiné

Illustration du projet Tweed. ©Altiplan Architects

AG Real Estate et Macan Development ont conclu un partenariat égalitaire (50/50) afin de réaliser ensemble le projet de bureaux "TWEED", situé en face du Palais de Justice de Bruxelles.

AG Real Estate annonce avoir clôturé l’acquisition de 50% des actions de la société ‘Immobilière de la Laine’ détenant le terrain et les permis pour le projet de bureaux ‘Tweed’, situé rue de la Laine 68-72 à Bruxelles (ex-siège de Vivaqua). C’est Macan Development (Philippe GIllion) qui portait jusqu’à présent seul le projet. 

Illustration du projet Tweed. ©Altiplan Architects

Situé dans le district juridique de la ville face au palais de justice, ce projet immobilier de bureaux dessiné par le bureau belge d’architectes Altiplan développe une surface totale de 21.000 m² bruts (infra et superstructure) répartis sur 14 niveaux (parkings inclus). Il bénéficiera d’un large atrium ouvert sur les surfaces de bureaux et de terrasses avec vue sur le Palais de Justice.

Selon Amaury de Crombrugghe, Chief Investment Officer AG Real Estate, ce projet va sans aucun doute devenir un des immeubles phares de la capitale. "L’équipe de Macan a fait un boulot fantastique et je suis vraiment ravi qu’on puisse s’y associer", ajoute-t-il.

"Ce partenariat permettra à notre jeune entreprise de promotion lancée il y a 4 ans d’approfondir ses connaissances et d’asseoir son positionnement sur un marché très concurrentiel", renchérit Philippe Gillion, le CEO de Macan Development. Dans le cadre de cette opération, AG Real Estate a bénéficié notamment des conseils de Liedekerke et Macan Development des conseils d’Urban Law.

Illustration du projet Tweed. ©Altiplan Architects

La démolition de l’immeuble existant est en phase de finalisation et le démarrage du chantier est prévu dans les tout prochains mois pour une durée estimée de 24 mois. L’immeuble Tweed sera prêt à être livré sur le marché de bureaux dans le courant du dernier trimestre 2019.

La commercialisation a déjà commencé. Elle cible plusieurs occupants mais des contacts restent bien sûr constants avec le Fédéral et la Régie des Bâtiments pour une prise en occupation de l’ensemble de l’immeuble, qui offrira d’ici deux ans une superficie unique à cet endroit stratégique.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect

Partner content