Les marcheurs du climat rejoints par les gilets jaunes

©Photo News

La 3e grande manifestation dominicale pour le climat rejoint le parc du Cinquantenaire. Composé de plusieurs milliers de personnes, le cortège est mené par les jeunes de "Youth for Climate". Ils sont suivis de nombreux 'gilets jaunes' mais aussi de représentants d'Ecolo, de Groen ou encore du PTB.

Plusieurs milliers de manifestants étaient attendus aux alentours de 13 heures devant la gare du Nord à Bruxelles pour une nouvelle marche pour le climat. Le cortège de 8.000 personnes environ selon la police a pris la direction du Cinquantenaire. 7.000 manifestants pour le climat se sont également rassemblés à Liège. 

Au même moment débutait une manifestation des gilets jaunes pour plus de pouvoir d'achat. Les deux groupes se sont un temps mélangés. 

©BELGA

Dans le quartier de la Rue de la Loi, la manifestation a toutefois été entachée par les dégradations commises par des 'gilets jaunes' présents en nombre ce dimanche. A hauteur de la rue de la Loi, une partie d'entre eux a quitté le cortège et brisé des vitres d'un bâtiment situé non loin. La police est parvenue à les repousser vers une rue adjacente. Une septantaine d'entre eux ont été interpellés.

La marche de dimanche se déroulait quelques jours après que les députés belges ont refusé de réviser un article de la Constitution qui aurait permis d'adopter une loi spécialement consacrée au climat en Belgique.

©BELGA

"Tout le monde attend maintenant les élections", a déclaré Kim Lê Quang, de Rise for Climate, quelques heures avant la manifestation.

Après la marche de janvier, des représentants des collectifs ont rencontré des membres de "toutes les institutions européennes", Parlement, Commission et Conseil, a raconté Lê Quang.

"On sentait qu'ils avaient envie d'écouter un peu les citoyens, mais en même temps c'est beaucoup trop lent", a déploré le militant.

"Par exemple au niveau du Conseil, on sait qu'il y a des pays qui bloquent toute avancée climatique, c'est pour ça que le Conseil reporte à chaque fois, or c'est très urgent, on demande que ce soit une priorité", a-t-il ajouté, appelant à organiser un sommet européen spécialement dédié à la lutte contre le changement climatique.

"Il y a beaucoup d'intérêts économiques et on voit dans les sommets que c'est d'abord la compétitivité, l'emploi et la croissance, et l'écologie vient souvent en dernier. Or si la planète devient invivable, le monde des affaires sera foutu aussi", a-t-il encore mis en garde.

Journée chaude à Bruxelles

Deux manifestations se tenaient en rapport avec l'avortement, une pour et une autre contre.

Le quartier européen, lui, sera le théâtre d'une manifestation contre la réforme des droits d'auteurs qui vient d'être approuvée par le Parlement européen.

Enfin, on signalera encore la fin à 13 heures des 24 heures vélo du Bois de la Cambre qui ont rassemblé environ 14.000 scouts dans une ambiance festive, sportive et conviviale.

La police de Bruxelles met dès lors en garde contre des embarras de circulation sur la petite ceinture et dans le quartier européen, deux secteurs à éviter au maximum cet après-midi en voiture. Le mieux est de faire usage des transports en commun, recommande Olivier Slosse, interrogé sur les ondes de la VRT.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect