La pétition contre le buste de Mayeur dépasse les 10.000 signatures

©BELGA

La pétition contre le buste d'Yvan Mayeur a un succès fou: elle s'approche tout doucement des 12.000 signatures.

Depuis ce samedi, une pétition contre le buste d'Yvan Mayeur circule sur internet. La demande est simple: les échevins et le conseil communal sont appelés à ne pas approuver cette proposition d'ériger un buste en l'honneur de l'ex-bourgmestre et à reverser la somme prévue pour ce buste à des organisations non gouvernementales. 

Début du mois, l'échevin Geoffroy Coomans de Brachène (MR) avait annoncé que cette tradition du buste du bourgmestre à l'hôtel de ville serait perpétuée pour Yvan Mayeur, comme pour ses prédécesseurs. Le dernier buste, celui de Freddy Thielemans, en fonction de 2000 à 2013, avait coûté 67.000 euros à la Ville.

Yvan Mayeur et Freddy Thielemans, son prédécesseur au poste de Bourgmestre à la Ville de Bruxelles. ©Photo News


Cette pétition, c'est l'oeuvre d'un simple citoyen, Florian Charron, un bruxellois de 36 ans qui vit dans le centre de Bruxelles depuis une dizaine d'années. Dans le texte qui accompagne sa pétition, il explique avoir expérimenté "ces dernières années les dérives mégalomaniaques et ahurissantes du bourgmestre PS (...)" et dénonce une tradition "dépassée en ces temps de crise économique et sociale (...)".

"(...) leur demander concrètement ce qu'ils comptent faire par rapport à cette requête citoyenne, ceux qui les ont élus.
Florian Charron
Auteur de la pétition



Mardi après-midi, l'auteur de la pétition a posté un nouveau message sur le site change.org pour remercier les nombreux signataires et appeler à continuer à la partager pour aller encore plus loin. Florian Charron propose également de profiter de la première réunion du Conseil communal de la Ville de Bruxelles, le 11 septembre, pour rendre la pétition en main propres et "(...) leur demander concrètement ce qu'ils comptent faire par rapport à cette requête citoyenne, ceux qui les ont élus."

Pour rappel, Yvan Mayeur a démissionné de son poste de bourgmestre de Bruxelles en juin dernier en raison de sa mise en cause dans la gestion du Samusocial. Avec l'ex-patronne de l'association, Pascale Peraïta, il aurait perçu deux tiers du budget prévu pour les administrateurs en 2014 et 2015.

La pétition contre le buste d'Yvan Mayeur

"Citoyen de Bruxelles depuis plus de 10 ans, j’ai eu l’occasion d’expérimenter ces dernières années les dérives mégalomaniaques et ahurissantes du bourgmestre PS Yvan Mayeur, et ce jusqu’à sa chute lamentable suite au scandale du Samusocial.

Entre un piétonnier plus que mal pensé, qui aura poussé des dizaines de commerces à la fermeture, et les rémunérations indécentes perçues dans le cadre du Samusocial (au détriment des populations les plus en besoin de la capitale), ce cher Monsieur aurait en plus, par la grâce d’une tradition plus que dépassée en ces temps de crise économique et sociale, le droit de se voir ériger un buste à l’Hôtel de Ville, qui concrètement pourrait coûter jusqu’à’’à plusieurs dizaines de milliers d’euros aux contribuables bruxellois.

Selon la loi, cette proposition de buste viendrait d’abord de l’administration puis elle passerait ensuite au collège échevinal avant d’être approuvée par le conseil communal

Je trouve cette situation absolument scandaleuse et plus qu’intenable moralement.

En tant qu’habitant de cette ville qui ne cesse de voir la pauvreté et l’exclusion sociale progresser d’année en année, je suis révolté que ceux qui la dirigent en ce moment puissent penser que ce genre de dépenses soit envisageable.

C’est pourquoi j’appelle le Collège des Échevins, ainsi que le Conseil communal de la ville de Bruxelles, à ne pas approuver cette dépense odieuse à un moment si critique pour des milliers de Bruxellois, voire à remettre la somme qui était prévue à cet effet dans les mains d’organisations non gouvernementales qui gèrent l’aide au quotidien aux plus démunis."

 



Lire également

Contenu sponsorisé

Partner content