L'écart entre la Flandre et la Wallonie a cessé de se creuser

©Debby Termonia

Entre la Flandre et la Wallonie, l’écart a cessé de se creuser depuis l’an 2000. Pour l’économiste Jean Hindriks (UCL et Itinera), le Plan Marshall a bel et bien permis d’accrocher la Wallonie à la dynamique de la Flandre.

Depuis une quinzaine d’années, l’écart entre la Flandre et la Wallonie en termes de performances économiques a cessé de se creuser. "Le discours de la N-VA n’est plus valable, il n’est plus objectivement fondé", soutient l’économiste Jean Hindriks (UCL et Itinera Institute). À l’occasion du 21e Congrès des économistes, qui se tient aujourd’hui sur le campus de l’ULg à Liège, il publie une étude qui compare les performances économiques des trois Régions du pays depuis l’an 2000.

Si le message est que l’écart nord-sud ne se creuse plus, il ne se réduit pas non plus. La part de chaque Région dans le PIB belge est restée constante sur la période 2000-2013, soit 55% pour la Flandre, 25% pour la Wallonie et 20% pour Bruxelles. En revanche, la production par habitant en Flandre et en Wallonie converge vers la production par habitant de Bruxelles, principalement du fait du boom démographique bruxellois. Bruxelles subit en outre l’exode massif de ses classes moyennes vers la périphérie (165.000 personnes entre 2000 et 2013), ce qui plombe le revenu moyen par habitant dans la capitale.

"Le papy-boom flamand est une opportunité pour les travailleurs wallons."
jean hindriks
économiste (Ires et itinera)

Disparités intrarégionales

Pour Jean Hindriks, le Plan Marshall en Wallonie et le dispositif Vlaanderen in Actie en Flandre ont dynamisé les Régions dans un développement assez harmonieux. "Même entre Charleroi et Anvers, on voit que les écarts ont cessé de se creuser. Le Plan Marshall a bel et bien réussi à accrocher la Wallonie à la dynamique de la Flandre."

En revanche, à l’intérieur de chaque Région, la distribution de l’activité économique est devenue plus inégale du fait de la création des fameux pôles de compétitivité. Certains arrondissements en Wallonie marchent bien. C’est le cas de Nivelles, Huy, Tournai, Thuin et Marche-en-Famenne. D’autres, comme Virton, Verviers, Soignies, Arlon, Charleroi, Waremme et Ath sont à la traîne. Côté flamand, les arrondissements où l’activité a le plus progressé sont Ypres, Eeklo, Audenaerde, Alost et Turnhout.

Si on se limite aux grandes villes wallonnes, on observe que Mons décroche par rapport à Namur, Liège et Charleroi. "Comme quoi la présence universitaire n’est pas en soi un déclencheur suffisant", observe Jean Hindriks. Il s’étonne également de la faible performance de Verviers, pourtant idéalement positionnée à proximité de l’Allemagne et des Pays-Bas.

©mediafin

Des postes en Flandre

Ces écarts ne se retrouvent cependant pas de manière aussi prononcée au niveau de la distribution des revenus. Pourquoi? Parce que les gens bougent: ils font la navette vers les localités pourvoyeuses d’emplois.

D’après les calculs de Jean Hindriks, il faudrait 15 ans pour réduire de moitié les écarts de revenu disponible entre arrondissements d’une même Région. par contre, il faudrait 49 ans pour réduire de moitié les écarts de revenu disponible entre arrondissements wallons et flamands.

D’où la nécessité pour les Wallons de bouger encore davantage, y compris vers la Flandre. "Dans les dix prochaines années, beaucoup de Flamands vont partir à la retraite. Ce sont des postes en général bien payés. Pour les travailleurs wallons, c’est une opportunité intéressante", souligne Jean Hindriks.

À ses yeux, il faut faciliter l’accès des travailleurs aux zones pourvoyeuses d’emplois, notamment entre Régions. "Cela exige la maîtrise du néerlandais chez les francophones. Cela exige aussi la fluidité des transports en commun et un marché immobilier plus flexible. Or la Belgique reste le pays d’Europe qui taxe le plus lourdement les transactions immobilières, et le récent tax shift n’y a rien changé."

L’étude est publiée dans la revue "Regards économiques" n°120.

Lire également

Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content