L'inflation belge a accéléré en mai à 2,27%

C'est le sixième mois consécutif de hausse des prix à la consommation en Belgique. L'augmentation est surtout imputable à la hausse des prix des fruits, des fleurs, de l'essence, du diesel, des voyages à l'étranger, des pommes de terre, de l'électricité et du mazout.

Bruxelles (Belga) - L'inflation a continué à accélérer en Belgique en mai, à son plus haut niveau depuis plus d'un an, à 2,27% comparé au même mois de l'année précédente, selon des données publiées ce vendredi par le ministère de l'Economie.

C'est le sixième mois consécutif de hausse des prix à la consommation en Belgique: le taux d'inflation s'était établi à 0,26% sur un an en décembre, à 0,62% en janvier, 0,70% en février, 1,66% en mars et 1,80% en avril.

L'inflation en Belgique avait atteint un chiffre record de près de 6% durant l'été 2008, puis avait chuté durant un an. Les prix à la consommation avaient même reculé au printemps et à l'été 2009, avant de repartir à la hausse l'automne dernier.

"Nous retrouvons des taux normaux", assure le porte-parole du ministère de l'Economie, bien que l'inflation belge dépasse à nouveau le seuil de 2%, particulièrement important pour la Banque centrale européenne. La BCE vise sur le moyen terme pour l'ensemble de la zone euro une inflation en dessous mais proche de cette limite.

L'augmentation des prix en mai est surtout imputable à la hausse des prix des fruits, des fleurs, de l'essence, du diesel, des voyages à l'étranger, des pommes de terre, de l'électricité et du mazout. Par contre, les légumes et les communications par GSM ont diminué de prix, selon le ministère.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect