mon argent

Le nombre d'employés indemnisés pour du télétravail a augmenté de 13% en 2020

Acerta recommande aux entreprises qui maintiennent par défaut le travail à distance de mettre en place une politique de télétravail structurelle. ©Hans Lucas via AFP

Entre janvier et mai 2020, les indemnités de télétravail ont augmenté de 13%. Quel est leur montant? Votre employeur est-il obligé de vous indemniser? Réponses.

Les indemnités de télétravail ont augmenté de 13% depuis le début de l'année, relève le prestataire de services RH Acerta ce lundi, se basant sur les données provenant de 27.734 employeurs. Une augmentation à mettre sur le compte du télétravail qui s'est massivement généralisé durant le confinement, mais qui n'est toutefois pas proportionnelle à l'augmentation du travail à domicile, précise Acerta. 

"Durant le confinement, bon nombre d'entreprises ont été contraintes de conclure des accords temporaires", explique Nathalie Florent, consultante auprès du prestataire de services. "Toutefois, maintenant que le télétravail est passé d'occasionnel à structurel en peu de temps, nous conseillons aux entreprises de conclure des accords clairs et définitifs avec leurs travailleurs."

"Durant le confinement, bon nombre d'entreprises ont été contraintes de conclure des accords temporaires."
Nathalie Florent
consultante chez Acerta

Votre employeur doit-il vous indemniser? 

Non, votre employeur n'est pas forcément tenu de vous indemniser en cas de télétravail. Tout dépend en fait de s'il s'agit de télétravail occasionnel ou structurel. "Dans la législation belge, on distingue deux types de télétravail: régulier (structurel) et occasionnel. Pour le télétravail structurel, il y a une obligation pour l’employeur d’intervenir dans les frais. En revanche, quand c’est occasionnel, c’est laissé à l’appréciation de chacun", indique Catherine Mairy de Partena. 

Le prestataire de service RH Acerta recommande donc aux entreprises qui maintiennent, par défaut, le travail à distance pendant la relance de mettre en place une politique de télétravail structurelle. "Ces accords ne doivent pas uniquement porter sur une indemnité, mais également sur les heures auxquelles les travailleurs doivent être joignables, sur l'équilibre entre la vie privée et la vie professionnelle ainsi que sur le bien-être général", selon le spécialiste en ressources humaines.

126,94
euros/mois
Le forfait pour frais de bureau en cas de télétravail structurel s'élève à 126,94 euros par mois.

À combien s'élève l'indemnité? 

Les indemnités de télétravail prennent la forme de forfaits. Il en existe deux: 

  1. Forfait pour le télétravail: 20 euros/mois pour l'utilisation professionnelle de votre propre système informatique (PC/ordinateur portable, imprimante...) et 20 euros/mois pour l'utilisation professionnelle de votre propre connexion internet.
  2. Forfait pour frais de bureau: 126,94 euros/mois.

Ces montants sont calculés sur base d'un travail à temps plein.

Ces deux types d'indemnités sont cumulables, mais à condition que l'employeur puisse prouver que les coûts couverts par l'indemnité de télétravail ne sont pas déjà inclus dans l'indemnité de bureau. 

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés