Quatre ministres et 120 entreprises en mission économique au Mexique

©BELGA

280 Belges, emmenés par la princesse Astrid, décollent ce samedi pour huit jours au Mexique.

Quatre ministres, dont celui de l'Economie Kris Peeters, ainsi que 122 entreprises, emmenés par la princesse Astrid, partent pour 8 jours au Mexique. Initialement, le ministre des Affaires étrangères, Didier Reynders (MR), devait aussi participer à cette mission, mais il a entre-temps annulé sa participation. Chaque région sera également représentée, respectivement par la ministre bruxelloise du Commerce extérieur Cécile Jodogne, le ministre wallon de l'Economie Pierre-Yves Jeholet et son homologue flamand Philippe Muyters. 

A la recherche de nouveaux partenaires

Le Mexique, qui affiche une population de 124 millions d'habitants et un taux de chômage d'à peine 3,6%, cherche de nouveaux partenaires pour compenser ses difficultés avec son voisin américain, qui représentait 80% de ses exportations en 2017. Le pays constitue la quinzième économie mondiale, avec un PIB de plus de 1.000 milliards d'euros. En 2017, il a importé pour 37,9 milliards d'euros de produits de l'Union européenne, tandis qu'il en a exporté pour 23,9 milliards. L'Allemagne et l'Espagne sont ses principaux partenaires commerciaux sur le Vieux Continent.

Le déficit de la balance commerciale belge avec le Mexique a fortement progressé depuis cinq ans, de 369 millions à 2,3 milliards d'euros. En 2017, la Belgique a ainsi importé pour 3,63 milliards d'euros alors qu'elle n'a exporté que pour 1,26 milliard, plaçant le Mexique au 39e rang de ses clients à l'échelle mondiale. Les produits les plus demandés étaient chimiques (30,8%) et les machines et appareils (23,2%). Dans l'autre sens, la Belgique achète principalement à son hôte des voitures et du matériel de transport (47%), des minéraux (11,6%) et des instruments optiques (9,1%).

Près d'un quart des entreprises participantes à la mission sont actives dans l'alimentation et les boissons. L'ICT, les télécoms, le pharma et les biotechs sont également bien représentés. Côté politique, la princesse Astrid et les ministres auront l'occasion de rencontrer le nouveau président Andrés Manuel López Obrador. Des entretiens sont aussi prévus avec les ministres de l'Economie, du Transport ou encore de l'Agriculture.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect