Vaste opération anti-fraude dans le secteur du transport

©BELGA

La justice belge soupçonne une société d'aider des entreprises de transport à éluder les cotisations sociales en recourant à des chauffeurs d'Europe de l'Est. Une grande opération vient d'avoir lieu, trois personnes ont été arrêtées et 23 véhicules saisis.

Vaste opération policière hier mardi. Le parquet fédéral a chargé un juge d'instruction de l’arrondissement judiciaire de Flandre Orientale de mener une instruction sur les pratiques d'une éventuelle organisation criminelle qui agirait depuis la Slovaquie et le Portugal et qui serait dirigée par un ressortissant français.

• Les soupçons.

Le parquet soupçonne l'organisation d’aider des entreprises de transport belges à créer une société filiale en Slovaquie ou au Portugal. Les entreprises de transport belges poursuivraient alors leurs activités depuis la Belgique, en embauchant abusivement des chauffeurs routiers d’Europe de l’Est, conformément à la législation slovaque et portugaise. La présumée organisation criminelle aiderait à éluder la législation sociale belge.

Dans les faits, trois entreprises belges de transport feraient appel aux service de l'organisation faîtière soupçonnée par le parquet. Ces sociétés seraient installées à Dixmude, Hamme et Malines. Elles auraient éludé des cotisations sociales pour un montant de 6 à 7 millions d'euros entre 2014 et aujourd'hui.

De nombreuses perquisitions ont été menées ce mardi, à Bruxelles, Malines, Hamme, Wavre-sainte-Catherine et Pervijse. e bilan:
- 26 perquisitions ont été menées, notamment en Belgique, en France, au Portugal et en Slovaquie
- 23 véhicules ont été saisis
- 8 personnes ont été emmenées pour audition circonstanciée, dont 5 en Belgique
- 3 personnes ont été placées sous mandat d’arrêt et deux ont été libérées sous conditions

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect