Le baromètre politique RTBF-La Libre à nouveau annulé

Raoul Hedebouw ©Photo News

En temps normal, la RTBF et La Libre commandent un baromètre politique chaque trimestre pour mesurer les intentions de vote des citoyens. A un an des élections communales, celui-ci a d'autant plus d'utilité. Sauf que, comme au mois de juin, les deux médias y ont renoncé.

Après y avoir renoncé au mois de juin, la RTBF et La Libre font également l'impasse sur leur baromètre politique trimestriel traditionnel de septembre. Une décision qui va certainement donner du grain à moudre à ceux qui associent cette absence de sondage à la chute vertigineuse du PS et la montée spectaculaire du PTB.

"D’ici peu, la RTBF et La Libre communiqueront ensemble sur la suite des sondages qu’ils vont faire."
RTBF

Il y a trois mois, c'est le MR qui avait mis la main au portefeuille pour commander le sondage. On ignore toutefois s'il réitérera l'opération cette fois-ci. "D’ici peu, la RTBF et La Libre communiqueront ensemble sur la suite des sondages qu’ils vont faire", a-t-on expliqué du côté de la RTBF à Sudpresse.

Quoi qu'il en soit, les premières estimations à un an des élections communales confirment le sondage du mois de juin, selon Marc Dumoulin, le directeur de Dedicated Research, interrogé par Sudpresse. C'est ce qui ressort de la quinzaine de sondages qui sont menés par l'institut en ce moment.

Ceux-ci n'ont toutefois pas vocation à être publiés, "ils sont commandés par des partis de la majorité, des formations d’opposition ou les structures provinciales des partis" pour leurs propres stratégies de campagne, a-t-il ajouté. On retrouve donc un PTB en très grande forme, un MR qui se maintient et un duo PS-cdH à la dérive.

Rappelons que le PTB a indiqué lors de sa rentrée politique il y a quelques jours que, contrairement à la région ou au Fédéral où il ne veut pas du pouvoir, il était tout à fait disposé à entrer dans des majorités au niveau communal. Au vu des sondages, on peut imaginer qu'en 2018, un grand nombre de communes pourraient tomber dans les mains du parti.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect