2018, année record de la lutte contre la fraude fiscale?

©Dieter Telemans

Le secrétaire d'Etat en charge de la lutte contre la fraude s'attend à atteindre un record, en récupérant 275 millions d'euros dans le cadre de la lutte contre la fraude fiscale.

Le secrétaire d'Etat Philippe De Backer (Open Vld) s'attend à récolter un montant record de 275 millions d'euros grâce à la lutte contre la fraude fiscale, rapporte Het Nieuwsblad dimanche.

Des contrôles supplémentaires dans des commerces suspects, davantage d'inspecteurs pour lutter contre le dumping social et une meilleure collaboration entre les différents services d'inspection et la Justice, sont certains éléments mis en place par le gouvernement qui portent leurs fruits, selon le journal.

A la lumière des chiffres du premier semestre, il semble que l'année 2018 terminera sur un record. 275 millions d'euros sont escomptés, ce qui est le double d'il y a quatre ans, lorsque l'inspection des impôts avait récolté 138 millions d'euros.

En début de semaine, le secrétaire d'Etat avait été épinglé par la Cour des comptes qui estimait que certaines mesures avaient pris du retard, en particulier dans le cadre de la lutte contre la fraude sociale. Cette dernière relevait en outre qu'il était difficile d'évaluer à quel point les efforts consentis avaient rapporté.

 Lire ici l'analyse réalisée sur base du rapport de la Cour des comptes.

Selon M. De Backer, la critique démontre que les réformes de ses services étaient nécessaires.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect