Année record pour les faillites, le pire à venir?

Après avoir déposé le bilan fin novembre auprès du tribunal de commerce de Nivelles, la filiale de NextPharma s'est vu mettre en procédure de réorganisation judiciaire, laissant un sursis de deux mois aux 350 travailleurs concernés. © Belga

Record annuel, mais aussi mensuel. La Belgique n'avait jamais enregistré autant de faillites en une année: 10.528. Ni en un seul mois: décembre a été la période la plus noire de l'histoire des faillites, avec 941 entreprises qui ont refermé définitivement leurs comptes. Par contre, 2011 a enregistré un très bon taux de créations d'entreprise.

En 2011, la Belgique a enregistré le lourd record de 10.528 faillites. Concrètement, cela signifie qu'une entreprise sur 84 a mis la clef sous le paillasson. Donc, 5,86% de plus qu'en 2010, qui était déjà une année record.  Décembre a été particulièrement sinistre, avec 941faillites. La hausse est surtout probante en Région wallonne et à Bruxelles.µ

18.330 emplois ont été supprimés dans la foulée de ces faillites. Brink's, tombé en faillite en février, a laissé le plus de personnes sur le carreau: 444 jobs sont passés  à la trappe.

Tous les secteurs sont concernés, et au premier chef, l'horeca: une firme active sur 29 ne passera pas le cap de l'an neuf. Les principales victimes sont les bars et cafés, tandis que les restaurants enregistrent une baisse du  nombre de faillites.

Et Graydon, qui livre ses chiffres, attend une année 2012 tout aussi difficile pour les sociétés belges.

Au niveau des créations d'entreprise, Graydon a noté quelque 79.000 nouvelles boîtes. Soit 1.700 de plus que l'an dernier (mais 800 de moins qu'en 2007, l'année record pour la création). Dans quel secteur y a-t-il eu le plus de "naissances"? Dans la consultance, les soins du corps, l'horeca et l'aménagement paysager. Et c'est surtout en région wallonne que les vocations entrepreneuriales ont explosé.

 

 

 

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect