Cela coûtera-t-il bientôt moins cher de rouler la nuit?

©Photo News

Le secrétaire d'Etat à la Lutte contre la fraude sociale Philippe De Backer (Open Vld) veut diminuer la taxe kilométrique de nuit et ainsi encourager les routiers à éviter les heures de pointes.

Philippe De Backer (Open Vld), secrétaire d'Etat à la Lutte contre la fraude sociale, veut une forte diminution de la taxe kilométrique pour les camions pendant la nuit. Il veut ainsi encourager les chauffeurs à conduire durant les heures creuses et donc à éviter les heures de pointe. "De cette manière, nous pouvons améliorer la mobilité avec une réduction d'impôt", a-t-il indiqué.

"Il est l'heure de passer au travail et à la mobilité du 21e siècle."
Philippe de Backer

Lors de ses discussions avec le secteur, Philippe De Backer a surtout entendu des critiques concernant le dumping social et les embouteillages très importants. Le secrétaire d'Etat a d'abord proposé d'augmenter la taxe kilométrique lors des heures de pointe dans les centres-villes, mais plaide désormais pour une diminution durant la nuit.

Selon lui, ce nouveau système devrait être accompagné d'une plus grande flexibilité sur le marché du travail. "Il est l'heure de passer au travail et à la mobilité du 21e siècle", a-t-il lancé.

Lire également

Contenu sponsorisé

Partner content