1

Et si le futur chef de l'Eurogroupe était Johan Van Overtveldt?

Johan Van Overtveldt a-t-il une chance de succéder à Jeroen Dijsselbloem à la tête de l'Eurogroup? ©AFP

Le ministre des Finances aurait été approché afin de tester son intérêt pour succéder à Jeroen Dijsselbloem à la tête des ministres des Finances européens.

Qui remplacera le Néerlandais Jeroen Dijsselbloem à la présidence de l'Eurogroupe? Selon Reuters, la liste du futur "chef" des ministres des finances européens sera communiquée le 1e décembre. Certains noms circulent déjà, dont celui de Johan Van Overtveldt.

Notre ministre des Finances aurait été approché pour voir s'il pouvait être intéressé par le poste, entend-on auprès de certains fonctionnaires européens. Quelles seraient ses chances de décrocher la présidence? C'est difficile à dire.

Beaucoup de ministres se disent favorables à voir Dijsselbloem rester au poste au-delà de son mandat qui prend fin mi-janvier. Ils louent sa compétence, ses talents de négociateurs et sa quête de l'équilibre. Néanmoins, depuis sa défaite aux dernières élections, il n'est plus ministre des Finances. Il n'est donc plus éligible.  

"Si Dijsselbloem restait à ce poste, ce serait très difficile sur le point de vue légal", explique-t-on au sein de l'Union européenne. "La question a été considérée de façon très sérieuse mais a été écartée."

Les socialistes européens prônent un candidat de centre-droite. Ils placent au sommet de leur liste, l'Italien Pier Carlo Padoan, le Portugais Mario Centeno et le Slovaque Peter Kazimir. La candidature de Pier Carlo Padoan semble toutefois fragilisée par la multitude d'Italiens occupant des postes clés à l'Europe: Mario Draghi à la BCE, Antonio Tajani à la présidence du parlement et Federica Mogherini à la diplomatie. 

Lire également

Contenu sponsorisé

Partner content