Jef Colruyt et Pierre-Olivier Beckers anoblis par le roi

(DOC) ©Doc

Le patron du groupe de distribution Colruyt et celui du groupe Delhaize ont reçu le titre de "baron" parmi une vingtaine de personnalités belges anoblis par Albert II à quelques jours de la fête nationale.

A l'approche de la Fête nationale, le roi a accordé comme de coutume les faveurs nobiliaires à une vingtaine de personnalités issues de la société civile ou du monde économique, académique, scientifique, culturel ou sportif.

Le roi a notamment élevé au rang de baron Pierre-Olivier Beckers, administrateur délégué et président du Comité exécutif du Groupe Delhaize depuis 1999 et président du Comité olympique et interfédéral belge depuis 2005.

Le même titre est attribué à Jef Colruyt, le patron du groupe de distribution du même nom, ainsi qu'à Olivier de Schutter, rapporteur spécial des Nations Unies sur le droit à l'alimentation (2008-2011), et Piet Vanthemsche, l'ancien patron de l'AFSCA, aujourd'hui président du Boerenbond.

Ingrid Daubechies, docteur en physique de la VUB et présidente de l'"International Mathematical Union", est, elle, élevée au rang de baronne, tout comme Kristine De Mulder directrice générale d'"Europalia International".

Devient également baronne Simone Weinberger, la veuve de David Süsskind et présidente-fondatrice des "Actions in the Mediterranean", une association visant à promouvoir le dialogue entre Israël et les Palestiniens ainsi que le dialogue judéo-arabe en Belgique.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content