La Belgique désigne Annemie Turtelboom pour siéger à la Cour des Comptes européenne

Annemie Turtelboom ©BELGA

Le gouvernement a désigné l'ancienne ministre Annemie Turtelboom pour siéger à la Cour des Comptes européenne. Elle remplacera Karel Pinxten.

Le gouvernement a proposé la candidature de l'ancienne ministre Annemie Turtelboom (Open vld) pour siéger auprès de la Cour des Comptes européenne. Agée de 50 ans et députée fédérale, elle a exercé par le passé plusieurs mandats ministériels, tant au niveau fédéral que flamand.

Cette Anversoise prendra la succession de Karel Pinxten en février prochain. En poste depuis 2006, sa reconduction à un troisième mandat auprès de la Cour avait essuyé l'automne dernier un avis négatif de l'assemblée parlementaire européenne. Fin novembre, l'Olaf, l'office anti-fraude de l'Union européenne, avait par ailleurs confirmé mener une enquête envers le Belge.

La Cour des comptes européenne, basée à Luxembourg, est composée de 28 personnes, une pour chaque Etat membre. Elle veille à la perception et à l'utilisation correctes des fonds de l'UE et contribue à améliorer sa gestion financière.

Lire également

Contenu sponsorisé

Partner content