interview

La première fois d'Etienne de Callatay

©Lieven Van Assche

Etienne de Callatay, économiste en chef de la banque Degroof, nous raconte ses "premières fois". On apprend qu’il aime passer ses dimanches en famille, sait faire attention à ses sous et les a gagnés pour la première fois en travaillant dans une champignonnière.

1.  Comment avez-vous gagné de l’argent pour la première fois?

Sans doute avec des baby-sittings. Je me souviens aussi d’un job d’étudiant dans une champignonnière. Il fallait nettoyer les champignons et les mettre en barquettes. Le responsable nous disait de mettre les moches en-dessous et les beaux au-dessus. Si on se trompait, il fallait recommencer. Je trouvais cela injuste mais n’ai pas eu la grandeur d’âme de démissionner pour autant! J’ai alors découvert une face "pas sympa" du capitalisme…

2.  Vous souvenez-vous de votre premier SMS envoyé?

Je ne me souviens pas. Mais la première fois que j’ai vu quelqu’un aux Etats-Unis parler dans un téléphone portable, je me suis dit "ça ne marchera jamais, qui aura envie d’être pendu toute la journée au téléphone?"

3.  La première fois que vous avez acheté une voiture?

En 1989, lorsque mon épouse est tombée enceinte, nous avons acheté une Golf. Pendant les deux années qui ont précédé, nous avons vécu sans voiture dans le centre de Bruxelles.

4.  Quand avez-vous pris l’avion pour la première fois?

J’avais 19 ans, c’était pour Bombay. L’Université proposait à 12 élèves de partir dans un pays en développement, pour sensibiliser à leur retour la communauté universitaire sur les pays pauvres. Je me souviens avoir trouvé l’avion très petit à l’intérieur, je m’attendais à ce qu’il soit beaucoup plus grand.

5.  Vous souvenez-vous de la première fois où votre compte est passé dans le rouge?

Je ne me souviens plus, et ça a du très peu m’arriver car je préfère être de l’autre côté. Je m’arrange pour que cela n’arrive pas.

6.  De quelle façon avez-vous pour la première fois outrepassé la loi?

Je ne me souviens plus quand c’était, mais je ne vais pas dire que je n’ai jamais brûlé un feu orange ou marché en dehors d’un sentier en forêt…

7.  Quand avez-vous porté plainte pour la première fois?

Je faisais du vélo dans la forêt de Soigne lorsqu’un rottweiler m’a foncé dessus. Je roulais à une bonne vitesse, le choc a assommé le chien et je suis tombé. J’ai été emmené à l’hôpital et j’ai ensuite porté plainte contre le propriétaire qui avait laissé son chien courir sans laisse. Il n’y a jamais eu de suite.

8.  Quand vous êtes-vous senti vieillir pour la première fois?

Deux jours après avoir eu 50 ans, je remplissais un formulaire en ligne et devais donner mon âge à la dernière question. Sauf que le site proposait de cocher une tranche d’âge au lieu d’écrire son âge réel : 0-19 ans, 20-29 ans, 30-39 ans, 40-49 ans ou 50 ans et plus. Je me suis dit à ce moment-là que j’étais passé dans la dernière tranche, qu’il n’y avait plus rien après… Alors que s’ils avaient proposé des tranches jusqu’à 109-120 ans, je serais resté dans les tranches les plus jeunes!

9.  À quelle occasion avez-vous lu L’Écho pour la première fois?

Au cours de mon adolescence, chez mon grand-père.

10.  La première fois que vous avez remballé un journaliste?

Je ne me souviens pas l’avoir fait. En revanche, il m’est arrivé de décliner des invitations le dimanche, lorsque j’ai envie de passer un week-end en famille.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content