Publicité
Publicité

"Si on ne modernise pas la SNCB, nous aurons un Sabena bis"

Jacqueline Galant, la ministre fédérale de la mobilité, estime que les réformes à la SNCB sont indispensables si on ne veut pas assister à une libéralisation/privatisation comme ce qui s'est produit avec la Sabena.