Theo Francken veut ouvrir un centre fermé supplémentaire

©BELGA

Le secrétaire d'Etat continue sa campagne contre les migrants en transit, en annonçant sa volonté d'ouvrir un autre centre de crise. Il avancera des propositions concrètes vendredi lors du conseil des ministres.

Le secrétaire d'Etat à l'Asile et la Migration, Theo Francken (N-VA), souhaite l'ouverture temporaire d'un centre fermé supplémentaire afin de disposer de places pour les migrants en transit, a-t-il indiqué samedi sur la VRT. "Je demande un nouveau centre fermé d'ici l'été prochain. Un centre de crise dont je ferai la demande vendredi au gouvernement. J'espère qe les partis des bourgmestres qui se sont montrés critique seront conséquents et soutiendront ma proposition", a-t-il précisé, sans donner d'informations sur le lieu qui pourrait accueillir ce centre. 

D'ici à 2021, le nombre de places disponibles dans les centres fermés devrait doubler, notamment grâce à de nouvelles infrastructures à Anvers et Charleroi. Le secrétaire d'Etat ne veut cependant pas attendre jusque là et souhaite que le gouvernement donne son accord dès ce vendredi à la création temporaire d'un nouveau centre.

Pour mémoire, soixante sans-papiers ont récemment été libérés du centre fermé pour personnes en situation illégale de Merksplas afin d'y faire de la place pour des migrants en transit.

Alain Courtois interpelle une nouvelle fois Jan Jambon

Le Premier échevin de la Ville de Bruxelles, le MR Alain Courtois, a une nouvelle fois interpellé le ministre de l'Intérieur Jan Jambon (N-VA), en charge de la Régie des bâtiments, sur l'insuffisance de places pour migrants en situation irrégulière.

"La réalité démontre que le nombre de places est insuffisant, surtout si l'on continue à donner des ordres de quitter le territoire qui ne sont pas exécutables dans les faits et qui concourent à gonfler chaque jour un peu plus la population déjà présente dans le parc Maximilien", a-t-il déclaré.

Il souligne les difficultés engendrées pour les riverains. "La Régie des bâtiments n'a-t-elle vraiment aucun immeuble disponible en dehors d'une zone densément peuplée afin de rendre espoir à tout un quartier, mais également afin d'assurer une dignité à toutes ces personnes qui y tournent en rond, traquées par les passeurs?"

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content