Une méga centrale au gaz d'1,3 GW annonce sa connexion au réseau belge

Construire un câble souterrain pour relier la centrale de Maasbracht au réseau belge devrait prendre deux ans. ©Hollandse Hoogte / Astrid Huis

La société coopérative Nuhma, qui a pour actionnaires les communes limbourgeoises, a décidé de s’allier à RWE pour apporter une réponse aux risques de black-out en Belgique. La connexion permettrait de combler à raison d’un tiers le vide laissé par la fin du nucléaire.

L’énergéticien allemand RWE et la société coopérative limbourgeoise Nuhma ont décidé d’unir leurs forces pour connecter Claus C, la centrale au gaz située à Maasbracht, aux Pays-Bas, au réseau électrique belge.

Cela fait plusieurs années déjà que cette centrale au gaz, mise à l’arrêt en 2014 pour cause de rentabilité insuffisante, est présentée comme une réponse possible aux problèmes de la Belgique en matière de sécurité d’approvisionnement en électricité.

Le dossier prend maintenant un tour plus concret, avec la décision de Nuhma, qui a pour actionnaires les 42 communes de la province de Limbourg, de s’allier au propriétaire de la centrale, RWE, pour financer et construire le câble souterrain nécessaire à sa connexion au réseau belge.

"C’est plus rapide, moins risqué et moins cher que de nouvelles centrales au gaz."
Roger Miesen
CEO de RWE Generation

"Ce mouvement est un peu atypique pour Nuhma, qui gère principalement des participations dans les énergies renouvelables comme C-Power, Aspiravi ou Bionerga, commente Ludo Kelchtermans, son directeur général. Mais il n’est pas si atypique que cela, puisque nous sommes actionnaires d’Elia et de Fluxys, des sociétés actives dans le transport d’énergie. Et quand il n’y a ni vent ni soleil, il faut des centrales au gaz en back-up. En Belgique, en 2025, avec la fermeture du nucléaire, le besoin a été chiffré par Elia à 3,6 GW. Cette liaison par câble va assurer davantage d’électricité au marché belge lors des pics de demande."

Avec une capacité d’1,3 GW, cette centrale au gaz serait, de loin, la plus grande de toutes les centrales au gaz connectées au réseau belge, et permettrait de combler plus d’un tiers des besoins en capacités de production supplémentaires. "C’est une opportunité unique, argumente Roger Miesen, le CEO de RWE Generation, non seulement pour RWE et Nuhma, mais aussi pour la Belgique. C’est la solution la plus rapide: cette centrale peut être couplée au réseau belge en 2025, et même plus vite si le gouvernement belge le souhaite. Le risque, notamment en matière de permis, est beaucoup plus limité que pour la construction de nouvelles centrales au gaz. Et c’est clairement moins cher."

Les ambitions de l’allemand RWE ne s’arrêtent pas là. "Nous regardons aussi l’opportunité de construire de nouvelles centrales au gaz en Belgique, ou de participer à des appels d’offres pour des projets d’énergie renouvelable", annonce Roger Miesen.

Un câble souterrain

La construction d’une ligne à haute tension souterraine, d’une longueur de 13 kilomètres, dont 3 en Belgique, devrait durer environ deux ans. Les deux partenaires sont confiants sur les chances d’obtenir les permis nécessaires, puisque le tracé suivra celui d’une ligne à haute tension existante. Et le choix d’opter pour un câble souterrain, trois ou quatre fois plus cher qu’une ligne aérienne, devrait faciliter les procédures.

L’investissement, que RWE comme Nuhma se refusent à chiffrer, ne pourra toutefois se faire que moyennant l’entrée en vigueur du fameux mécanisme de rémunération des capacités, avertissent-ils. Ce système de soutien pour de nouvelles capacités fonctionnant par enchères, prévu par la ministre de l’énergie Marie Christine Marghem (MR), doit encore être voté au Parlement et suivi d’arrêtés royaux avant sa mise en œuvre.

Même sans ce câble, RWE a l’intention de relancer sa centrale de Maasbracht d’ici 2020. Mais elle tournera alors d’abord pour le marché néerlandais, avec de possibles exportations d’électricité vers la Belgique si les conditions de marché et les interconnexions aux frontières le permettent.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect