"Van Overtveldt admet qu'il a déposé de faux budgets"

John Crombez, président du sp.a ©Photo News

Le président du sp.a John Crombez estime que les recettes fédérales n'ont pas été surestimées, contrairement aux déclarations de John Van Overtveldt qui tente de se défendre de chiffres erronés.

En reconnaissant sur son site que les estimations des recettes fiscales ont fait l'objet d'une erreur systématique, le ministre des Finances Johan Van Overtveldt (N-VA) admet enfin qu'il a déjà déposé deux faux budgets au Parlement, a estimé vendredi le président du sp.a John Crombez à la VRT.

"J'en ai marre", déclarait jeudi M. Van Overtveldt dans un message publié sur son site personnel. "Il est en effet exact que les chiffres ne sont pas corrects. Cela fait deux ans que je le dis. C'est précisément la raison pour laquelle j'ai bel et bien fait mon boulot", commentait également le ministre.

Des recettes surestimées?

"M. Van Overtveldt a des trous dans son budget et ne prend pas en compte les avis de son administration et de la Cour des Comptes. Le problème, c'est lui."
John Crombez
Président du sp.a

Ce dernier écrivait par ailleurs que les recettes sont sérieusement surestimées "depuis des années déjà". Une remarque qui n'est pas correcte, selon M. Crombez, qui fut secrétaire d'Etat à la Lutte contre la fraude fiscale entre 2011 et 2014. "Ce n'était pas le cas avec le gouvernement précédent et il est possible de le vérifier. Le ministre des Finances était Koen Geens (CD&V). Deux fois sur trois, ses estimations étaient quasi justes. Van Overtveldt est lui en moyenne un milliard à côté", insiste le président des socialistes flamands.

"M. Van Overtveldt a des trous dans son budget et ne prend pas en compte les avis de son administration et de la Cour des Comptes. Le problème, c'est lui", conclut John Crombez.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect

Partner content