Publicité
Publicité

Vente de Fortis: Yves Leterme se défend

L'ex-Premier ministre Yves Leterme a admis que les négociations entre la Belgique et les Pays-Bas sur la vente de Fortis Bank Nederland et d'ABN Amro à l'Etat néerlandais en 2008 "avaient été rudes". "Mais j'estimais que c'était de mon devoir".