1

Le personnel de Langerlo réclame des millions

©BELGA

Le personnel de la centrale électrique de Langerlo, en faillite, réclame des dizaines de millions au géant allemand de l'énergie Uniper (E.ON). Il avait revendu la centrale à un acteur qui allait faire faillite quelques semaines plus tard.

Une centaine de personnes ont perdu leur emploi avec la faillite de la centrale de Langerlo. Cette centrale au charbon devait être transformée en centrale biomasse, mais le gouvernement flamand a finalement décidé de ne pas lui attribuer les milliards de subsides prévus.

Le personnel de Langerlo a chargé le bureau d'avocats Monard de réclamer des dédommagements aux précédents propriétaires, via une mise en demeure. Il estime que l'ancien propriétaire Uniper a vendu l'entreprise à une partie qui n'était pas solvable (German Pellets) pour échapper aux coûts de fermeture de l'entreprise, estimés à plusieurs dizaines de millions d'euros selon leur avocat.

 

Les actions judiciaires visent aussi German Pellets, dont le holding belge existe toujours.

Lire également

Contenu sponsorisé

Partner content