Comment se porte l'électricité verte en Wallonie?

©Bloomberg

La part de l'électricité verte dans la production globale était en hausse de 4% en Wallonie en 2016. Retour sur les chiffres d'une année qui a également vu le montant du soutien aux énergies propres se stabiliser.

La production d'électricité verte (électricité renouvelable et issue de la cogénération) en Wallonie a augmenté de 4% l'an dernier par rapport à 2015, pour s'établir à près de 5.228 GWh, dont 4.054 GWh d'électricité renouvelable, indique le régulateur wallon du secteur énergétique, la Cwape, dans son dernier rapport annuel.

L'électricité verte produite en Wallonie l'an dernier a permis d'éviter l'émission de près de 3,9 millions de tonnes de CO2.

Fin 2016, la Wallonie comptait 134.817 sites de production d'électricité verte certifiés, dont 134.275 installations photovoltaïques, 110 sites éoliens, 117 hydrauliques, 70 sites de biomasse et 245 de cogénération fossile.

Alors que la filière solaire représentait 39% de la puissance totale installée fin 2016, elle n'a livré que 15% de la production verte, l'éolien représentant quant à lui près de 27% de la production verte.

©CWaPE

La production d'électricité verte comprend la production issue du renouvelable et une partie de la production issue de la cogénération dite "de qualité", c'est-à-dire qui "dont la filière de production génère un taux minimum de 10 % d’économie de dioxyde de carbone par rapport aux émissions de dioxyde de carbone", définit la Cwape.

Le montant du soutien s'est stabilisé

Le soutien à la production d'électricité verte s'est stabilisé en Wallonie en 2016, pour atteindre près de 571 millions d'euros (-0,3%), selon le dernier rapport annuel du régulateur wallon du secteur de l'énergie, la Cwape.

384 €/MWh
Avec 383,99 euros par mégawattheure, le soutien à la filière photovoltaïque reste le plus cher en Wallonie en 2016. Loin devant l'éolien, qui dépasse à peine les 68 euros.

La part consacrée au photovoltaïque a atteint l'an dernier 295,8 millions d'euros. Cela représente un peu plus de la moitié du soutien total (près de 52%), mais la part de la filière a diminué par rapport à 2015 (57%).

Le soutien à la biomasse représentait l'an dernier 161,3 millions d'euros (28%), devant l'éolien, avec 95,6 millions d'euros (17%), l'hydraulique (10,5 millions d'euros, soit près de 2% du total) et la cogénération fossile (7,5 millions, soit 1,3%).

Le niveau de soutien moyen par MWh, toutes filières confondues, est estimé 110,5 euros/MWh, ce qui représente une diminution de 3,6% par rapport à 2015 (114,66 euros/MWh).

Le soutien à la filière photovoltaïque reste le plus onéreux, avec un niveau de soutien moyen de 383,99 euros/MWh en 2016. Mais "le soutien moyen accordé pour les installations photovoltaïques de moins de 10 kW évolue clairement à la baisse", constate la Cwape. Les causes de cette baisse sont "d'un côté, le mécanisme Solwatt (qui) n'accepte plus de nouveaux dossiers alors que la diminution progressive du nombre de certificats verts par MWh des régimes dégressifs commence à se faire sentir; de l'autre, le mécanisme Qualiwatt en vigueur (qui) prévoit une révision tous les six mois du soutien accordé. Le soutien moyen aux installations photovoltaïques de plus de 10 kW diminue également."

Le niveau de soutien atteignait par ailleurs en 2016 une moyenne de 27,1 euros/MWh pour l'hydraulique, 68,22 euros/MWh pour l'éolien, 101,61 euros/MWh pour la biomasse et 7,03 euros/MWh pour la cogénération fossile.

Hausse aussi pour les certificats verts

En ce qui concerne le marché wallon des certificats verts, près de 8,49 millions de certificats verts (CV) ont été octroyés à des producteurs d'électricité verte en 2016, contre plus de 7,65 millions de CV en 2015.

En outre, près de 9,14 millions de CV ont été vendus l'an dernier pour un montant total d'environ 611 millions d'euros (HTVA), contre 8,543 millions de CV pour un montant de quelque 580 millions d'euros en 2015. La Cwape constate que 60% des ventes ont été effectuées sur le marché, le solde ayant été vendu à Elia au prix garanti de 65 euros/CV.

Lire également

Contenu sponsorisé

Partner content