epinglé

Fracture au PS sur le commerce international

Ce mercredi avait lieu le vote sur un double accord de libre-échange et de protection des investissements avec le Vietnam. La socialiste Marie Arena a voté contre, mais pas son collègue Marc Tarabella...

Depuis le combat contre le Ceta, la bataille pour un commerce juste et propre est un marqueur majeur du PS. Alors quand ses élus au Parlement européen prennent des directions opposées sur le sujet, ça donne une séance de lavage de linge sale en public.

En cause: le vote de mercredi sur un double accord de libre-échange et de protection des investissements avec le Vietnam. Une partie de la gauche s'y opposait parce qu'il favorise les échanges avec une dictature et qu'il ne comporte pas de clause contraignante sur le climat. L'eurodéputé Marc Tarabella s'est abstenu pour le libre-échange et a voté en faveur des investissements. Sa collègue Marie Arena a voté contre les deux et n'a pas caché sa colère contre son camarade socialiste.

"Tous ceux qui ont voté contre regardent l'image et moi j'ai regardé le film."
Marc Tarabella
Député européen (PS)

Quand un porte-parole du parti, Emmanuel Foulon, partage dans un tweet une "immense pensée pour Pham Chi Dung", emprisonné au Vietnam pour avoir appelé le Parlement européen à voter contre l'accord, Marie Arena torpille: "Mais manifestement Marc Tarabella n'en a cure..."

Le chemin parcouru

Le bourgmestre d'Anthisnes s'explique: "Tous ceux qui ont voté contre regardent l'image et moi j'ai regardé le film." Comprenez: le Vietnam a fait du chemin sur les droits humains.

Que feront les députés socialistes du Parlement wallon quand ils devront se prononcer sur le volet investissements? Arena affirme que sa position est celle du PS, mais le message est moins clair au boulevard de l'Empereur: "Le Parti socialiste n'a pas donné de consigne de vote vu l'incertitude et les possibilités d'évolution des textes." La grande explication n'est pas terminée.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect