Plusieurs centaines de manifestants d'Extinction Rebellion arrêtés Place Royale

©BELGA

La police a évacué les manifestants d'Extinction Rebellion qui s'étaient rassemblés Place Royale. Plusieurs centaines d'entre eux ont été interpellés.

Peu après 19h00 samedi, la police de Bruxelles a évacué l'ensemble des manifestants d'Extinction Rebellion qui s'étaient rassemblés sur la Place Royale. Selon les premières constatations, plusieurs centaines de militants ont été interpellés. Ils ont été répartis en différents groupes avant d'être conduits dans les casernes de la police à Etterbeek où ils resteront maximum 12 heures.

©EPA

Extinction Rebellion avait appelé à une occupation des jardins du Palais royal afin d'y tenir des débats citoyens sur la question climatique. Ces jardins se trouvant dans la zone neutre, où les manifestations sont interdites, les militants se sont finalement rassemblés sur la Place Royale d'où ils ont été délogés samedi en fin d'après-midi à l'aide notamment d'une auto-pompe.

Vendredi, une délégation de militants a été reçue par le chef du cabinet du Roi, rapporte le Palais.

Urgence climatique

©Photo News

Le mouvement Extinction Rebellion avait invité tous les habitants de Belgique à occuper le jardin du Palais royal de Bruxelles pour y tenir des assemblées populaires débattant des réponses à apporter à l'urgence de la crise climatique et écologique. Les initiateurs entendent ainsi interpeller directement le Roi, pour qu'il sorte "de sa réserve constitutionnelle". Ils espèrent aussi pousser les gouvernements à reconnaître l'état d'urgence et à agir en conséquence.

Cependant, les jardins du Palais royal sont situés dans une zone neutre, où les manifestations sont interdites. La police bruxelloise avait donc tout prévu pour empêcher l'occupation des lieux. Les sorties du parc royal du côté du Palais royal ont été fermées. De nombreux policiers ont été mobilisés. Ils ont conduit les militants sur la Place Royale, où quelques centaines de personnes se sont réunies.

"Quelque 1.250 personnes se sont inscrites et un très grand groupe est arrivé."
David Steeman
Membre d'Extinction Rebellion

"Nous sommes très satisfaits du taux de participation", a déclaré David Steeman, d'Extinction Rebellion.

"Quelque 1.250 personnes se sont inscrites et un très grand groupe est arrivé. Nous ne sommes pas dans le jardin du Palais royal, mais nous sommes proches du Palais. Nous allons rester ici au moins 24 heures et organiser des assemblées populaires sur différents sujets. L'une de nos revendications est que le pouvoir soit rendu aux citoyens, que les citoyens ordinaires soient en mesure de décider de quelle façon faire face à la crise climatique. "

©Photo News

Les activistes n'ont pas l'autorisation de la police de rester, mais ils sont restés mobilisés. "Il y a eu tellement de marches pour le climat, il y a eu des manifestations de 70.000 personnes et cela ne fonctionne pas. Nous en avons assez de demander gentiment", a déclaré M. Steeman.

Par ailleurs, la Princesse Esmeralda de Belgique a été arrêtée par la police, à Londres, alors qu'elle participait à la manifestation d'Extinction Rebellion, selon les médias.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect