Plusieurs feux d'artifice ont été annulés

©BELGA

Vents violents obligent, plusieurs villes de la côte ont dû d'annuler le feu d'artifice prévu ce soir. Le spectacle de Bruxelles a réuni 45.000 spectateurs. A Anvers, ils étaient près de 100.000.

A Bruges et Ostende, le feu d'artifice prévu pour la nuit de la Saint-Sylvestre n'a  pas eu lieu. Trop dangereux. L'IRM avait annoncé un code jaune pour le vent la nuit avec des rafales pouvant aller jusqu'à 75 km/h. 

D'autres stations balnéaires avaient aussi décidé d'annuler le feu d'artifice comme Westende, Middelkerke et Coxyde.

Et à Bruxelles? Le feu d'artifice du Nouvel An a attiré 45.000 spectateurs au pied de l'Atomium

©BELGA

C'est la première fois que le feu d'artifice était organisé à cet endroit, les années précédentes les illuminations étaient observées depuis le centre de la capitale.  Des mesures de sécurité strictes étaient de mises, comme dans de nombreuses autres capitales européennes, et aucun incident n'a été rapporté.  Par contre, des véhicules de la police et des pompiers ont été visés par des jets de pierre dans la commune de Molenbeek. Les carrosseries de trois véhicules ont été légèrement endommagées, confirme la zone de police Bruxelle-Ouest.  Les incidents ont eu lieu aux alentours du boulevard Léopold II à Molenbeek et de la station de métro Etangs Noirs.

  Le feu d'artifice a aussi été maintenu à Liège, et il a été tiré depuis le quai des Jonquiers à Namur et non pas depuis la pointe du Grognon cette année. Le spectacle a bien eu lieu à Anvers aussi en présence de  97.000 spectateurs.

©BELGA

 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content