Stéphane Mercier, le prof "pro life", est suspendu par l'UCL

©Photo News

Stéhane Mercier, chargé de cours qui avait qualifié l'avortement de "meurtre d'une personne innocente" et d'"acte plus immoral que le viol", a été suspendu par l'UCL. Il risque une sanction qui peut aller du rappel à l’ordre au licenciement pur et simple.

L’Université catholique de Louvain a décidé de suspendre les enseignements de son chargé de cours invité Stéphane Mercier, mis en cause pour ses propos sur l'avortement, qu'il qualifiait de "meurtre" et d'"acte plus immoral que le viol".

L'UCL engage en plus une procédure disciplinaire à son encontre. 

"Après avoir entendu Stéphane Mercier, les autorités de l’UCL ont décidé d’entamer une procédure disciplinaire à son encontre. L’instruction est toujours en cours. L’UCL a par ailleurs décidé de suspendre jusqu’à nouvel ordre les deux cours dont Stéphane Mercier a la charge", indique l'université dans un communiqué.

L’UCL rappelle que, "dans l’esprit de la loi dépénalisant l’avortement votée en 1990, elle respecte l’autonomie des femmes à poser ce choix, dans les circonstances précisées par le législateur".

Dans un texte d’une quinzaine de pages, "La philosophie pour la vie. Contre un prétendu droit de choisir l’avortement ", l’enseignant s’était lancé dans un plaidoyer " pro-life ", affirmant notamment que l'IVG était en réalité "le meurtre d’une personne innocente".

→ Que risque l'enseignant? Il risque une sanction qui peut aller du rappel à l’ordre au licenciement pur et simple

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés