Un tweet de Sophie Wilmès réveille des tensions communautaires

La ministre du Budget Sophie Wilmès a énervé le député CD&V Hendrik Bogaert. ©Belga

Le député CD&V Hendrik Bogaert n'a pas apprécié le tweet de la ministre du Budget Sophie Wilmès à l'occasion de la fête de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

"Belle fête de la Fédération Wallonie-Bruxelles #FWB Puisse-t-elle rester le lien entre les FR, sans distinction de leur lieu de résidence", a écrit ce mercredi la ministre fédérale du Budget, Sophie Wilmès.


A priori, juste un tweet pour afficher sa présence sur les réseaux sociaux. Mais ce n'était pas l'avis du député Hendrik Bogaert (CD&V). L'ex-secrétaire d'Etat, au profil communautaire plutôt marqué au sein de son parti, y a vu rien moins qu'une remise en cause du principe de territorialité des entités fédérées"Le gouvernement fédéral estime que la Fédération Wallonie-Bruxelles doit être compétente partout en Flandre #notinmyname (pas en mon nom)", a-t-il tweeté.

La ministre originaire de Rhode-Saint-Genèse, l'une des communes à facilités de la périphérie bruxelloise peuplées majoritairement de francophones, a rétorqué qu'il s'agissait d'une "polémique inutile".

La compétence territoriale des Communautés a fait l'objet d'une longue controverse entre partis flamands et francophones. En 1995, la Communauté française avait accordé des subsides à "Carrefour", une association culturelle francophone active en périphérie bruxelloise. L'initiative avait été dénoncée en Flandre et le parlement flamand avait introduit un recours devant la Cour d'arbitrage qui lui avait donné raison, reconnaissant de la sorte le principe de territorialité des Communautés.

Lire également

Contenu sponsorisé

Partner content