Le site nivellois de 3M a trouvé un repreneur

©Photo News

Lors d'un conseil d'entreprise extraordinaire, le groupe 3M, propriétaire de l'implantation de Wendt Boart à Nivelles, a annoncé aux travailleurs la conclusion d'un accord pour la reprise de l'usine par Altifort Group. Une solution qui permettra de maintenir la grande majorité des emplois sur place.

On craignait le pire pour les 107 travailleurs du site nivellois de 3M après l'annonce fin juin 2017 de la fermeture du site Wendt Boart, une des trois filiales du groupe américain 3M implantées en Belgique. 

Inquiets, les syndicats avaient rencontré les autorités wallonnes en novembre dernier et une réflexion commune, réunissant des représentants de la direction et des syndicats, les candidats-repreneurs et des délégués de l'Awex et de la Sogepa, avait été lancée alors que l'épisode Caterpillar était loin d'être oublié.

Finalement, 85 emplois ont été sauvés grâce à la reprise de Wendt Boart par les Français d'Altifort qui ont jeté leur dévolu sur ce spécialiste de la production d'outils diamantés à destination de l'industrie. Si le chiffre de 85 emplois a été évoqué par le cabinet du ministre wallon de l'Emploi, du côté du directeur général d'Altifort Group, on précise que l'ensemble des emplois actuels seraient repris. Soit un peu plus d'une centaine de postes, d'après les syndicats.

Début mars, le nom de Bart Gruyaert, cofondateur et directeur du groupe Altifort, s'était clairement détaché des autres candidats-repreneurs, son projet ayant rencontré l'adhésion des différentes parties prenantes.

Le ministre wallon de l'Emploi Pierre-Yves Jeholet (MR) se réjouit de cette opération qui a vu toutes les parties "travailler dans la même direction". Le ministre tient aussi à "saluer tout particulièrement les travailleurs qui, en prenant leurs responsabilités et en soutenant le projet, ont permis de sauvegarder une très grande partie des emplois".

La reprise devrait être finalisée en juin prochain. Créé en 2013, Altifort est un groupe industriel international constitué de plusieurs sociétés en Europe (Allemagne, Belgique, France, Ukraine). Notamment spécialisé dans les fluides et l'industrie mécanique, il estime que l'intégration de Wendt Boart et de son savoir-faire pour la découpe du verre et de l'acier permettra de renforcer les synergies du groupe en matière de produits et d'offres de service global, les deux entités ayant d'importants clients communs.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content