Publicité

Pourquoi le Covid Safe Ticket wallon n'est-il pas réservé à Liège?

Le Covid Safe Ticket concerne les personnes à partir de 16 ans, sauf pour les hôpitaux, maisons de repos, établissements de soins résidentiels et événements de masse, pour lesquels il sera requis à partir de 12 ans. ©BELGA

L'Autorité de protection des données s'est étonnée que le gouvernement wallon veuille appliquer le pass sanitaire dans toute la Région, et pas seulement dans la province de Liège. Il a quand même décidé d'imposer le pass à toute la Wallonie dès le 1er novembre.

Le Risk Assessment Group (RAG), le groupe d'experts chargé de l'évaluation du risque, avait préconisé le Covid Safe Ticket (CST) pour la province de Liège, qui a un niveau d'alerte 4. Pour les autres provinces, qui restent au niveau 2, le RAG recommandait le CST pour les événements et ne souhaitait le rendre obligatoire que dans les dancings et discothèques.

16
ans
Le CST sera obligatoire à partir de 16 ans, sauf dans les hôpitaux, maisons de repos et de soins, ainsi que dans les événements. Là, ce sera à partir de 12 ans.

Mais le gouvernement a décidé de le rendre obligatoire dans toute la Région, dans les dancings et discothèques, l'horeca (sauf en terrasse), les hôpitaux, les maisons de repos, les établissements de soins résidentiels, les centres sportifs et les centres de fitness.

Il sera aussi obligatoire dans certains lieux à partir de 50 personnes en intérieur et 200 personnes en extérieur: dans les foires commerciales et congrès, les établissements du secteur culturel, récréatif et festif et les événements de masse.

Cela concerne les personnes à partir de 16 ans, sauf pour les hôpitaux, maisons de repos, établissements de soins résidentiels et événements de masse, pour lesquels le CST sera requis à partir de 12 ans.

Un avis mitigé

Mais l'Autorité de protection des données (APD) a rendu son avis, qui n'est pas contraignant, concernant l'avant-projet de décret relatif à l'usage du CST. Et, selon Sudpresse, l'instance s'étonne que le gouvernement souhaite imposer ce pass sanitaire sur tout le sud du pays, et pas uniquement en province de Liège.

Il est prévu que ce passeport sanitaire soit d'application en Wallonie jusqu'au 31 janvier 2022.

L'APD estimait qu'il fallait limiter l'usage du CST à ce qui est "strictement nécessaire". Et il rappelait que le RAG ne le préconisait que pour la province de Liège.

C'est pour quand?

L'avant-projet de décret avait été adopté le 1er octobre en première lecture. Il avait été envoyé au Conseil d'État ainsi qu'à l'APD pour avis. Le gouvernement régional s'est repenché dessus ce jeudi et a bien décidé que le CST entrerait en vigueur le 1er novembre.

"On n'est pas aux États-Unis ici. La Wallonie est petite, les déplacements sont nombreux et se font dans tous les sens."
Le cabinet de Christie Morreale

Le texte doit néanmoins encore être voté au Parlement wallon: il passera mardi en commission et mercredi en plénière. Le pass sanitaire sera d'application jusqu'au 15 janvier 2022, comme à Bruxelles. 

Mais pourquoi ne pas avoir retenu les remarques de l'APD? Le cabinet de la ministre wallonne de la Santé, Christie Morreale, explique que c'est une question de taille de territoire. "On n'est pas aux États-Unis ici. La Wallonie est petite, les déplacements sont nombreux et se font dans tous les sens. Ça ne semble pas raisonnable de limiter le pass à une seule province!"

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés