Publicité

Accord du gouvernement bruxellois sur le projet de budget 2022

Pour le ministre-président bruxellois Rudi Vervoort (PS), il s'agit d'un "bon accord", qui parvient à maintenir les "objectifs fixés pour la législature". ©EPA-EFE

Le gouvernement bruxellois a enfin bouclé son budget pour l'année 2022. Avec 360 millions trouvés pour compenser le manque à gagner, il vise un retour à l’équilibre en 2024.

Le gouvernement bruxellois s'est finalement mis d'accord sur un projet de budget pour l'année 2022, a-t-il annoncé ce mercredi midi.

Pour tenir la route en vue d'un retour à l'équilibre en 2024  - hors investissements stratégiques -, il a trouvé les moyens de compenser un manque à gagner de quelque 360 millions d'euros.  Il table pour ce faire sur quelque 117 millions de recettes supplémentaires par rapport à l'an dernier, sans augmentation des taxes régionales; sur un étalement de dépenses d'investissements  à hauteur de 140 millions d'euros, soit, selon le ministre du Budget et des Finances, Sven Gatz (Open Vld), quelque 10% de l'ensemble; et sur 105 millions d'euros d'économies structurelles.

Ambitions pour la mobilité

Les ministres bruxellois prévoient encore une année de transition sur le plan des dépenses de la CoCom pour la gestion de la crise sanitaire. Des moyens sont ainsi prévus pour la troisième phase de vaccination et pour le contact tracing.

"Les travaux d’infrastructures pour le métro se poursuivent ainsi que l’adaptation des voiries pour une mobilité apaisée", souligne également le gouvernement bruxellois dans un communiqué. "L’augmentation de l’offre de transports en commun, ainsi que l’accélération de la sortie du thermique de la flotte de bus de la Stib sont garanties."

"C’est un bon accord qui réalise la délicate synthèse entre responsabilité budgétaire et maintien des objectifs fixés pour la législature", estime le ministre-président bruxellois, Rudi Vervoort (PS).

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés