Publicité
Publicité

Bruxelles ne veut plus de migrants au parc Maximilien

Les contrôles de police vont s’intensifier alors qu’une demande de mettre les casernes d’Etterbeek à disposition pour déplacer une population qui empêche les riverains de jouir des installations récréatives du parc a été introduite, précise l’échevin Alain Courtois