Des vestiges romains retrouvés à Tour et Taxis

C'est devant le bâtiment situé ici à gauche (et qui est celui de l'IBGE) qu'on a retrouvé les vestiges romains. ©Dieter Telemans

On n'avait jamais découvert de vestiges romains à Bruxelles. Mais sur le site de Tour et Taxis, en pleine construction, l'on vient de découvrir des céramiques et des tuiles datant des IIe et IIIe siècle après JC.

Des vestiges romains ont été découverts ces derniers jours sur le site de Tour & Taxis. La découverte est d'importance: c'est la première fois qu'on trouve des restes de cette période à Bruxelles.

Seules quelques découvertes isolées de cette période avaient jusqu'ici été faites en Région bruxelloise. Des monnaies, matériaux de construction, céramiques, mais aussi des exploitations agricoles avaient ainsi été révélées.

Les vestiges ont été précisément retrouvés là où se construit un bâtiment destiné à l'administration flamande, c'est-à-dire tout près de l'avenue du Port. Tout près d'un bras de la Senne (à l'époque romaine).

Les travaux ont été temporairement arrêtés, pour laisser place à une équipe d'archéologues, qui devraient poursuivre leurs fouilles durant une quinzaine de jours.

Un travailleur de Bruxelles Environnement a découvert un ossement de très grande taille dans le fond du terrassement et a dès lors averti l'entreprise de construction et la Région de Bruxelles-Capitale. Les vestiges retrouvés sont des céramiques et des tuiles, datant du II et IIIe siècle après JC.

 "On a une palissade en petit bois et des rejets de tuiles, de pierres, et de céramiques", précise l'archéologue responsable des fouilles. "Ce sont des aménagements de berge, qui ont peut-être été mis en place pour faire boire les animaux. On peut en tout cas supposer qu'il y avait une exploitation à proximité", selon la responsable des fouilles, interrogée par Belga.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect