Publicité
Publicité

En 2012, la RTBF a gardé le cap de l'orthodoxie budgétaire

Mise au pain sec par son autorité de tutelle et confrontée à un marché publicitaire en berne, la chaîne publique a fait mieux que ses objectifs en 2012. Mais son patron prévient: "Nous sommes à la corde!"