Ghelamco commande une seconde opinion sur le dossier du stade national

©BELGA

On pensait l'idée de construire un nouveau stade national sur le parking C du Heysel totalement jetée aux oubliettes... mais il n'en est rien. En tout cas pas pour le PDG de Ghelamco, Paul Gheysens.

Le PDG de Ghelamco, Paul Gheysens, ne lâche pas ses plans de stade sur le parking C du Heysel à Bruxelles. À la fin du mois de janvier, la Flandre avait pourtant adressé un avis négatif et définitif sur le projet de stade de football avec un complexe commercial. La ministre flamande de l’Environnement Joke Schauvliege (CD&V) a refusé un permis de construire et d’environnement. Schauvliege a estimé que le projet était en conflit avec les normes de construction et que, dans le domaine de la mobilité, les garanties étaient insuffisantes notamment pour le ring de Bruxelles.

Estimant qu’il y avait "un certain nombre d’incohérences" entre les différentes décisions rendues par les pouvoirs publics, Philip Neyt, directeur chez Ghelamco, a tranquillement mis sur pied un nouveau plan d’attaque pour relancer le projet. L’homme rappelle au passage que les modèles de trafic utilisés par les autorités ne font pas l’unanimité au sein même du gouvernement flamand.

Ghelamco a donc nommé une équipe interdisciplinaire de scientifiques des universités de Gand, Bruxelles et Anvers, dirigée par le professeur de mobilité Dirk Lauwers (université de Gand et Anvers). Les professeurs doivent examiner les raisons du refus et donner une seconde opinion sur un dossier qui a déjà fait couler beaucoup d’encre.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect