Ghelamco "trompe" l'administration sur la taille du stade national

©Jaspers-Eyers Architects

Une fonctionnaire de l'urbanisme du Brabant flamand a découvert que le stade national tel qu'envisagé par Ghelamco est en réalité deux fois plus grand que prévu. Pour le promoteur du projet, il s'agit d'"informations anciennes sorties de leur contexte".

L'Eurostadium tel qu'envisagé par Ghelamco serait trop grand; deux fois trop grand! Une nouvelle tuile qui hypothèque davantage la construction à court terme du stade national sur le parking C du Heysel.

Selon des documents, consultés par le quotidien "Het Laatste Nieuws", la taille du complexe outrepasse en effet les prescriptions de construction. Dans ces documents, est mentionné un avis très sévère rendu cet été par une fonctionnaire de l'urbanisme du Brabant flamand.

Cette fonctionnaire indépendante stipule que le promoteur Ghelamco compte construire un stade de deux fois la surface prévue et tente de le cacher de façon très imaginative. Elle se montre très sévère à l'égard de la façon dont Ghelamco tente via un décompte très compliqué de démontrer que les plans ne dépassent pas les superficies autorisées.

"Des informations anciennes"

"Il est littéralement question d'informations anciennes manifestement sorties de leur contexte", a par la suite affirmé le promoteur du projet de nouveau stade national, Ghelamco. Dans un communiqué, le groupe immobilier a dit regretter les fuites dans la presse. Il "estime que la procédure doit être suivie et que l'administration et les autorités doivent pouvoir juger de manière indépendante".  Pour Ghelamco, le fait de citer un vieux dossier a pour but de jeter le discrédit sur le dossier actuel. Selon lui, les informations du "Laatste Nieuws" portent sur une ancienne version du permis de construire et sont également très sélectives.

Où en est le dossier?

Ce n'est qu'une fois le permis d'urbanisme en ordre que Ghelamco pourra effectivement entamer la construction et tenter de tenir les délais imposés par les organisateurs de l'Euro 2020.

Quant à l'UEFA, elle doit décider cette semaine si fort de son dossier, la Belgique reste en lice pour l'organisation de l'événement. L'Union européenne de football avait déjà dépêché en octobre dernier un auditeur externe afin de s'assurer de la faisabilité de délai des travaux du nouveau stade.

Ghelamco espère, lui, toujours obtenir l'ensemble des permis d'ici février et pouvoir lancer les travaux. Selon lui, ce délai est suffisant pour la construction.

©KOS

→ L'octroi des permis? Ghelamco a décidé cet été de mettre fin à toutes les procédures relatives au permis d'environnement. Le promoteur a ainsi réintroduit une nouvelle procédure au niveau de l'autorité flamande.

Les demandes de permis de bâtir et de permis environnemental sont désormais traitées dans un seul et unique dossier.

Le chemin vicinal? Ce chemin vicinal situé sur le parking C n'a toujours pas fait l'objet d'une suppression définitive. Une procédure en appel auprès de l'autorité flamande est toujours en cours, sans chance de décision.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés